Tour de France 2019

16 janvier 2018 12:28; Act: 16.01.2018 13:50 Print

Le tracé des deux étapes bruxelloises du Tour 2019

Le Tour de France 2019 s'élancera non loin du palais royal, à Bruxelles, le 6 juillet. La course restera deux jours dans les rues et aux environs de la capitale belge.

op Däitsch
Sur ce sujet

Une étape en ligne de 192 kilomètres et favorable aux sprinteurs inaugurera la plus grande course du monde au départ des musées royaux des Beaux-Arts, a annoncé mardi l'organisateur Christian Prudhomme. Les coureurs sillonneront la capitale belge et ses alentours. Ils passeront notamment devant la butte du Lion de Waterloo, visiteront la ville d'Eden Hazard (Braine-Le-Comte) et franchiront le mythique Mur de Grammont, rendu célèbre par le Tour des Flandres.


Le lendemain, un contre-la-montre par équipes de 28 kilomètres reliera le Palais Royal à l'Atomium. L'occasion d'un hommage à Eddy Merckx et son équipe Faema. Le 29 juin 1969, grâce à la victoire de la formation belgo-italienne, le Cannibale avait endossé son tout premier maillot jaune chez lui, à Woluwe-Saint-Pierre, où ses parents possédaient une épicerie.


Un moment en froid avec ASO (la société qui organise le Tour), en raison de problèmes liés à l'organisation des Tours du Qatar et d'Oman, Merckx avait menacé de bouder le grand départ du Tour 2019. Mais «par amitié pour Christian Prudhomme» et parce qu'il «ne peut snober cet hommage qui lui est rendu», le quintuple vainqueur du Tour est revenu à de meilleurs sentiments et sera bien présent.

Ce grand départ sera aussi l'occasion de célébrer le maillot jaune, la tunique la plus convoitée du cyclisme, dont on fêtera le centenaire de la création en 2019. Bruxelles avait déjà accueilli le départ du Tour en 1958. Selon le bourgmestre Philippe Close, les autorités bruxelloises ont débloqué un budget de cinq millions d'euros pour accueillir un événement qui devrait rassembler un million de personnes.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NDYE le 16.01.2018 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    C'est plutôt le tour de Belgique !

  • Sophie le 16.01.2018 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas un peu risqué un tel évènement à Bruxelles ?

Les derniers commentaires

  • NDYE le 16.01.2018 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    C'est plutôt le tour de Belgique !

    • dulux le 16.01.2018 14:53 Report dénoncer ce commentaire

      POurquoi?

  • Sophie le 16.01.2018 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas un peu risqué un tel évènement à Bruxelles ?

    • dulux le 16.01.2018 14:54 Report dénoncer ce commentaire

      Pas plus que Paris ou Berlin

    • Sophie le 16.01.2018 16:32 Report dénoncer ce commentaire

      C'est bien ce que je dis, c'est donc dangereux, comme Paris et Berlin (désolé les belges de vous avoir vexé). Même s'il y'a toujours des optimistes qui pensent le contraire ces villes ont connu des attentats et en connaitront d'autres. Donc mieux vaut éviter un rassemlement de milliers de personnes dans les rues d'une capitale...

    • RamBo le 16.01.2018 19:06 Report dénoncer ce commentaire

      En tout cas, c'est un peu débile quand-même d'appeler une course "Tour de France" et de la faire rouler dans d'autres pays. Fric, quand tu nous tiens ...........

    • Resistance le 17.01.2018 08:09 Report dénoncer ce commentaire

      Sophie, je peux comprendre vos craintes mais si on commence à tout annuler, on vit dans la peur et les terroristes ont gagné.