Course en Italie

04 octobre 2017 14:16; Act: 04.10.2017 17:11 Print

Un cycliste aurait poussé un concurrent à terre

Le Suisse Sébastien Reichenbach a porté plainte contre l'Italien Gianni Moscon, qui s'est «jeté sur lui», mardi, lors de la course des Trois Vallées Varésines.

storybild

Gianni Moscon avait été disqualifié lors des derniers Mondiaux en Norvège. (photo: Marit Hommedal)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Les Trois Vallées Varésines, une course d'un jour disputée mercredi, a été le théâtre d'un règlement de compte entre Sébastien Reichenbach et Gianni Moscon, à en croire le premier. Le Suisse de la FDJ souffre d'une fracture du coude et de la hanche, après un contact avec l'Italien de la Sky: «C'était volontaire, a-t-il raconté au journal suisse Le Nouvelliste. D'ailleurs, plusieurs coureurs ont vu la scène et sont prêts à témoigner en ma faveur. Il s'est délibérément jeté contre moi. Dans une descente, l'accident aurait pu avoir de plus graves conséquences encore». L'intéressé devra être opéré jeudi.

Moscon, lui, a tweeté des excuses: «Je suis vraiment désolé d'entendre que Reichenbach a été blessé dans un accident lors de la course d'aujourd'hui. Je lui souhaite un bon rétablissement...». Le Suisse et sa formation française n'en sont pas restés là. Une plainte a été déposée mercredi contre l'Italien de 23 ans. Tant auprès de la police locale que de l'Union cycliste internationale (UCI). «Mon équipe, la FDJ, m'a encouragé à porter plainte. Elle me soutiendra, assure le coureur. Il s'agit d'un règlement de compte après l'affaire du tweet durant le Tour de Romandie. C'est ce qui avait déclenché sa suspension interne. Mais je n'avais même pas cité son nom».

Moscon, la mauvaise réputation

Reichenbach fait référence à une affaire qui a émaillé le peloton en avril dernier. Moscon avait été suspendu pour six semaines par son équipe Sky, pour avoir tenu des propos racistes à l'endroit du Français Kévin Reza lors du Tour de Romandie. Un dérapage dénoncé par Sébastien Reichenbach sur son compte Twitter. C'est semble-t-il ce gazouillis qui est à l'origine de la nouvelle incartade du coureur italien. Et celle-ci pourrait lui coûter encore plus cher.

L'Italien Gianni Moscon (Sky) a décidément une réputation sulfureuse. Il ne l'a pas améliorée lors des derniers Mondiaux de Bergen, lorsqu'il est longtemps resté en tête au côté du Français Julian Alaphilippe. Il a ensuite été tout simplement disqualifié pour s'être abrité derrière des voitures à une trentaine de kilomètres de l'arrivée, afin de réintégrer le groupe de tête à la suite d'une chute.

Le tweet de Reichenbach lors du Tour de Romandie.

Les excuses de Moscon après l'incident de mardi


(L'essentiel/rca)