Handisport

24 juillet 2020 16:53; Act: 24.07.2020 17:07 Print

Alex Zanardi retourne en soins intensifs

L’état de santé du champion italien de cyclisme handisport s’est dégradé. Il a été admis à l’hôpital San Raffaele de Milan.

storybild

L’état de santé d’Alex Zanardi s’est dégradé. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le champion italien de cyclisme handisport Alex Zanardi, qui avait quitté mardi, l'hôpital de Sienne, pour intégrer un centre de rééducation, a été transféré vendredi dans un service de soins intensifs du fait de «l'instabilité de ses conditions cliniques».

«Face à l'instabilité des conditions cliniques du patient Alex Zanardi (...) il a été décidé de le transférer (...) dans le service de thérapie intensive de l'hôpital San Raffaele de Milan», écrit dans un communiqué, le directeur de l'hôpital de Côme, dont dépend le centre de rééducation où avait été admis Zanardi, mardi. Il a été précisé dans le même communiqué qu'aucune autre information ne serait donnée pour le moment.

Un terrible accident

Zanardi, 53 ans, a été très gravement touché à la tête le 19 juin lors d'un accident aux commandes de son vélo à mains. Il a percuté un camion et souffrait de très nombreuses fractures au visage. Mardi, après plus d'un mois d'hospitalisation à Sienne et alors que les médecins avaient mis fin à son coma artificiel, il avait été transféré dans un centre spécialisé de rééducation fonctionnelle.

Ancien pilote de Formule 1, Zanardi est devenu l'une des grandes figures du handisport après avoir été amputé des deux jambes en 2001 à la suite d'un terrible accident lors d'une course automobile du championnat IndyCar sur le circuit allemand du Lausitzring.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • moi le 24.07.2020 20:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon dieu et il y en a qui ose se plaindre dans la vie! Regardez comment vous êtes chanceux et soyez gratifiant

  • OpelDriver le 24.07.2020 18:13 Report dénoncer ce commentaire

    Mais arrêtez. Je ne lui souhaite rien de mal, mais combien d'accidents doivent lui arriver avant qu'il arrête de provoquer le destin ?

  • Mic le 25.07.2020 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je lui souhaite le meilleur et qu’il revienne vite assouvir ses passions ! Ce gars est trop courageux ! C’est un exemple ! Un grand champion ! Forza Zanardi !!!!!!

Les derniers commentaires

  • Mic le 25.07.2020 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je lui souhaite le meilleur et qu’il revienne vite assouvir ses passions ! Ce gars est trop courageux ! C’est un exemple ! Un grand champion ! Forza Zanardi !!!!!!

  • Cycliste le 24.07.2020 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cyclo. Entièrement d’accord

  • moi le 24.07.2020 20:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon dieu et il y en a qui ose se plaindre dans la vie! Regardez comment vous êtes chanceux et soyez gratifiant

  • Cyclo le 24.07.2020 19:42 Report dénoncer ce commentaire

    Tous ceux qui critiquent les cyclistes pour leurs soit disant non respect du code de la route ne sont jamais monté sur un vélo pour comprendre que les cyclistes ne prennent pas de risques , mais sont extrêmement vulnérable face aux automobilistes et motards qui ne les respectent pas. Chaque automobiliste pour conserver son permis devrait faire chaque année un parcours de 10 KM à vélo aux heures de pointes sur route et en ville.

  • OpelDriver le 24.07.2020 18:13 Report dénoncer ce commentaire

    Mais arrêtez. Je ne lui souhaite rien de mal, mais combien d'accidents doivent lui arriver avant qu'il arrête de provoquer le destin ?

    • luxo le 24.07.2020 22:45 Report dénoncer ce commentaire

      Arrêtez, le destin d'un cycliste, n'est pas de se retrouver tous les ans à l’hôpital après avoir été percuter par une voiture. Ce n'est pas parce que j'ai été écrasée par un camion et plusieurs fois percutée par une voiture que je ne devrait plus monter sur un vélo et laisser la place aux chauffards de SUV. Au contraire c'est à causes de mes handicapes que je me déplace de plus en plus sur un vélo, j'ai des difficultés à marché et mal au dos lorsque je suis derrière un volant.