Cyclisme

30 janvier 2019 11:31; Act: 30.01.2019 11:56 Print

Après sa pose douteuse, Keisse passe à la caisse

Le cycliste Iljo Keisse devra régler une amende de 3 000 pesos argentins (environ 80 dollars) pour offense à connotation sexuelle. Il a également été exclu du Tour de San Juan.

storybild

Iljo Keisse a tenu à s'excuser après son geste déplacé. (photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je tiens à m'excuser auprès de tous pour le geste que j'ai fait la semaine dernière. Je ne voulais offenser personne et je suis vraiment désolé. Je sais que j'ai commis une erreur mais je ne suis pas une personne irrespectueuse», a dit mercredi, lors d'une conférence de presse, le coureur et capitaine de Deceuninck-Quick Step.

L'incident s'est produit vendredi, quand le coéquipier de Bob Jungels a simulé un geste à connotation sexuelle derrière une jeune serveuse, lors d'une photo de groupe avec ses coéquipiers tous vêtus du maillot de leur équipe. La photo très explicite a été publiée par la presse locale. La jeune femme a porté plainte devant la justice.

Une attitude considérée comme un abus sexuel

«Après avoir passé une commande, je leur ai demandé de prendre une photo avec eux et j'ai senti qu'on s'appuyait contre moi. J'ai cru que c'était par accident mais après j'ai réalisé que ce n'était pas ça», a déclaré aux journalistes, la jeune femme après l'incident. Un tribunal local a condamné le coureur à une peine d'amende pour «outrage à la morale publique».

Le président du tribunal, Enrique Mattar, a dit à l'égard du cycliste que «cette personne a reconnu avoir eu un comportement irrespectueux et a été sanctionnée». En Argentine, une attitude comme celle de Iljo Keisse est considérée comme un abus sexuel. Le juge Mattar a admis que l'amende était «faible» mais a déclaré qu'elle respectait la loi.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marco Pantani le 30.01.2019 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    Trop de produits dopants sûrement...

  • rené sance le 30.01.2019 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout est sujet à interprétation, il faut se méfier de tout maintenant surtout si tu as du fric

  • miss 57 le 30.01.2019 13:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel classe...honteux

Les derniers commentaires

  • miss 57 le 30.01.2019 13:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel classe...honteux

  • Marco Pantani le 30.01.2019 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    Trop de produits dopants sûrement...

  • rené sance le 30.01.2019 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout est sujet à interprétation, il faut se méfier de tout maintenant surtout si tu as du fric