Vélo vs voiture

01 juin 2017 09:21; Act: 01.06.2017 10:24 Print

«C'est une vie, c'est pas un tas de ferraille»

Pauline Sabin-Teyssèdre, championne du monde amateur de cyclo-cross, a piqué une colère après avoir été grièvement blessée dans un choc avec une voiture, lundi.

Dur réveil... Je suis sortie faire ma recup en vélo de Route hier matin et je me réveille dans une ambulance. Quel choc! Je me souviens de rien. L'automobiliste a qui a coupé la route pour rentrer ds le parking d'Espace Émeraude ne m'a pas vu arriver. Je ne peux pas en dire plus, je ne me souvient de rien. J'ai du perdre connaissance avec la violence du choc. Je m'en sort relativement bien au niveau du corps, des hématomes et la rate un peu touchée. La tête c'est autre chose. Traumatise crânien, des plaies ouvertes à la lèvre et au front, et le nez cassé. Merci au chirurgien plastique qui m'a opéré durant 1h. Le résultat sera joli, j'en suis sûre. Très fatiguée aujourd'hui mais c'est normal il paraît! Marre en général des automobilistes qui ont peur de perdre 20" dans leur vie mais qui n'ont pas peur de renverser un cycliste. Ds mon cas, il ne m'a pas vu. Mais souvent les automobilistes nous insultent, nous frôlent. Mais vous êtes qui??? On pratique juste notre loisir. On est pas la pr vous ennuyer. Soyez un peu indulgent, lâchez vos téléphone, arrêtez les SMS et respectez les autres usagers de la Route. C'est une vie, c'est pas un tas de ferraille. Pour les cyclistes qui refusent encore le casque. Sans lui je n'écrivais sûrement pas ce message. Pensez y. Merci du fond du cœur à tous pour vos messages, je suis très émue. Je sort cette après midi. Puis quelques jours de repos. Mon velo de Route est mort mais pas mon Vtt. Je serai présente en Andorre, sauf si contre indication, et plus motivée que jamais à remporter ce nouveau maillot.

A post shared by Pauline Sabin Teyssedre (@paulinesabin) on

Sur ce sujet

«Marre des automobilistes qui ont peur de perdre 20 minutes dans leur vie mais qui n'ont pas peur de renverser un cycliste», a déploré la championne, renversée par une voiture alors qu'elle s’entraînait près de Rodez, non loin de Toulouse. «Souvent les automobilistes nous insultent, nous frôlent. Mais vous êtes qui???», s'est-elle indignée sur son compte Instagram, montrant son visage tuméfié, barré de plusieurs cicatrices. «On pratique juste notre loisir. On est pas là pour vous ennuyer. Soyez un peu indulgent, lâchez vos téléphone, arrêtez les SMS et respectez les autres usagers de la route. C'est une vie, c'est pas un tas de ferraille».

La championne remercie les médecins mais également son casque: «Sans lui je n'écrivais sûrement pas ce message», écrit-elle, alors que le Luxembourg vient de décider de ne pas légiférer sur le port du casque. Son cri de colère vient s'ajouter à celui de nombreux autres cyclistes, victimes d'automobilistes peu scrupuleux. Ainsi, fin avril, le coureur français Yoann Offredo avait dénoncé l'attitude d'un automobiliste qui l'avait frôlé à l'entraînement puis attaqué avec une batte de baseball et un cutter. Début mai, Chris Froome avait raconté comment un automobiliste l'avait sciemment percuté à l'entraînement.

«La série d'accidents qui a touché ces célèbres cyclistes a libéré la parole des usagers», a confié au Huffington Post Olivier Schneider, le président de la Fédération des usagers de la bicyclette. Le vélo est de plus en plus prisé, la communauté des deux roues s'est agrandie mais les infrastructures ne suivent pas toujours. Mais «ce n'est pas parce que l'aménagement de la route est mal fait que ça leur donne le droit d'avoir une conduite dangereuse».

(MC/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Christophe le 01.06.2017 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    Je fais du vélo de route, et souvent également avec mon fils de 14 ans. Mais qu'il en faut du courage et de la passion pour ce sport pour oser se lancer sur nos routes avec le comportement irresponsable ou agressif de certains (heureusement pas tous) automobilistes impatients, occupés sur leur portable ou peut-être sortant d'un repas trop arrosé... Une solution pourrait être que tout le monde se déplace plus souvent à vélo pour mieux en comprendre les risques ? Pitié pour les cyclistes SVP.

  • Jean Paul le 01.06.2017 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis cycliste ou motard selon le jour. La majorité des automobilistes respectent ma condition de 2 roues, mais ils restent malheureusement ceux qui ne connaissent pas le code de la route et les distances d'1 m en ville et 1m50 en campagne. Et tout ceux qui pensent q'un vélo ça n'avance pas et me coupe la route en démarrant d'un stop ou en bifurquant.

  • Cycliste le 01.06.2017 14:35 Report dénoncer ce commentaire

    Tout d'abord bon rétablissement à cette dame. Et à ces "automobilistes" qui s'excitent sur les cyclistes qui ne respecteraient pas le code de la route, rien ne leur permet de devenir des assistants shérifs et de claxonner ou de crier etc. ça regarde la police. Par contre si vous doublez par impatience un cycliste et vous freiner juste derrière, si vous prenez la piste cyclable comme un élargissement de la voie ou si nous frôler vous mettez notre vie en danger.

Les derniers commentaires

  • Eric le 01.06.2017 15:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout à fait raison!!!! aucun remerciement lorsqu'on traverse sur un passage clouté avec son tél collé à l'oreille, le conducteur est totalement ignoré mais s'est arrêté!!!

  • Peter Saints le 01.06.2017 15:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai rien contre les cycliste et franchement même si certaines situations m'énerve je ne serais jamais capable de metre lors vie en danger, mais parfois quand ils sont a plusieurs et qu'ils roule les uns a cotés des autres, ça peux énerver, c'est déjà difficile de passer à 1m a un tout seul, alors a plusieurs il faut carrément aller presque sur le trottoir de la voie opposé... Mrs. les cyclistes si vous avez envie de parler pendant que vous faites du vélo alors ils faut peut être penser à faire le tour de France, la vous pouvez vous raconter toute votre vie... en fille indienne ça montre déjà une grande responsabilité de votre part... Je dis ça et je dis rien...

  • Cycliste le 01.06.2017 14:35 Report dénoncer ce commentaire

    Tout d'abord bon rétablissement à cette dame. Et à ces "automobilistes" qui s'excitent sur les cyclistes qui ne respecteraient pas le code de la route, rien ne leur permet de devenir des assistants shérifs et de claxonner ou de crier etc. ça regarde la police. Par contre si vous doublez par impatience un cycliste et vous freiner juste derrière, si vous prenez la piste cyclable comme un élargissement de la voie ou si nous frôler vous mettez notre vie en danger.

  • tan le 01.06.2017 14:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi, c'est les cyclistes qui sont sur la route alors qu'il y a la piste cyclable à côté qui m'énervent. Et j'en vois souvent ! Ils vont forcément lentement et donc on doit parfois rouler pendant un bon moment derrière à 15/20km heure ! La 1ère fois ca va. La 2 eme aussi... après ca énerve ! Pourquoi le hobby de certains devraient gêner les autres ? Mais ça n'excuse en rien ceux qui coupent la route et poussent à l'accident ! Moi je râle intérieurement. Mais nous savons tous qu'au volant malheureusement certains deviennent agressifs et inconscients des conséquences...

    • Chris le 01.06.2017 16:36 Report dénoncer ce commentaire

      En tant que cycliste averti je peux vous dire que sur un sortie route habituelle les portions avec des pistes cyclables représentent peut-être 5% du trajet. De plus elles sont souvent mal entretenues, ou réservées à des cyclistes loisir ou enfants donc plus dangereuses qu'autre chose à emprunter.

  • Ossi le 01.06.2017 13:44 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des chauffeurs sérieux et il y a des chauffeurs irresponsables! Il y a aussi des cyclistes irresponsables tout comme il y a des cyclistes sérieux. Cependant, pour certains cyclistes, je dis bien "certains" et pas "tous", un petit coup d'œil dans le code de la route ferait le plus grand bien. J'en ai vu qui ne savaient pas ce qu'est la priorité de droite, un panneau de sens interdit ou un triangle de priorité. Ce n'est pas une blague! En effet le cycliste peut emprunter la route sans connaissance du code de la route!