Lance Armstrong

25 mai 2020 11:12; Act: 25.05.2020 11:34 Print

«Ce que le docteur Ferrari me disait, je le faisais»

Lance Armstrong est revenu sur sa décision de prendre de l'EPO, dans le documentaire «30 for 30», dont la première partie a été diffusée dimanche soir.

Sur ce sujet
Une faute?

«Tout ce que Michele Ferrari me disait, je le faisais. Au mot près». Lance Armstrong est revenu sur sa décision de prendre de l'EPO, en entrant en contact avec le sulfureux docteur italien, dans le documentaire «30 for 30», dont ESPN a diffusé la première partie dimanche soir. Champion du monde surprise à Oslo en 1993 à 22 ans, le Texan était déjà dopé comme il l'a révélé dans le documentaire d'ESPN. Mais 1993, c'est aussi, selon lui, l'année où l'EPO est apparue dans le peloton. «En 1994 quand j'ai porté ce maillot de champion de monde, je me faisais botter le cul chaque jour, toute l'année, indique l'Américain. L'EPO, c'était un autre niveau, les bénéfices étaient énormes. Le sport est passé d'un dopage de faible niveau à ce dopage-là».

Lance Armstrong a alors emprunté cette voie, en travaillant avec le docteur Michele Ferrari. «Je lui disais toujours: "J'ai entendu que quelqu'un faisait ci ou ça. Devrions-nous y penser?" Il me disait: "Lance, tout ce dont tu as besoin, ce sont des globules rouges", raconte l'Américain. L'EPO s'est transformé en transfusion sanguine».

La carrière de Lance Armstrong a failli s'arrêter en 1996 quand il lui a été découvert un cancer avancé des testicules. Ce passage tout proche de la mort n'a d'ailleurs pas changé sa façon de voir les choses. À la question de savoir s'il avait hésité à se doper après sa guérison, le Texan a répondu «non» dans un sourire. En revanche, l'ancien cycliste dit ne pas savoir si la prise de produits dopants a pu accélérer l'évolution de sa maladie, même s'il se pose des questions.

Enfin, Lance Armstrong n'a pas hésité à désigner Michael Phelps et LeBron James comme ses «pairs», ce qui montre qu'il se considère encore comme une légende du sport américain. Dans la deuxième partie diffusée dimanche prochain, le cycliste déchu abordera notamment la complexité de son caractère et ses sept victoires sur le Tour de France (1999-2005), qui lui ont été retirées en 2012.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Luxo le 25.05.2020 12:33 Report dénoncer ce commentaire

    Nous aimerions aussi connaître la vérité de la part des cyclistes luxembourgeois qui ont côtoyés l'américain. Des aveux de la part des Kirschen , Scheck, Joakim , Jungel... seraient les bien venus,

  • Diane D le 25.05.2020 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on pense à tous ceux à qui la victoire a été volée et qui n’ont pu monter sur le podium. C’est écœurant.

  • une balle dans le pied le 25.05.2020 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    Les cyclistes pros ont tué le cyclisme pro... votre image de tricheurs et de drogués va vous suivre pendant très longtemps.

Les derniers commentaires

  • Do Page le 25.05.2020 17:41 Report dénoncer ce commentaire

    Que serait le cyclisme sans dopage???? - rien !!

  • Soumert le 25.05.2020 14:53 Report dénoncer ce commentaire

    Non seulement ultra dopé... mais également très bête. Ouinn ouinn , je faisais tout ce que le docteur me disait..

  • censuré le 25.05.2020 14:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au lieu d'interdire, il vaudrait mieux analyser les résultats biologiques de ces cobayes volontaires pour faire progresser la recherche.

  • Diane D le 25.05.2020 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand on pense à tous ceux à qui la victoire a été volée et qui n’ont pu monter sur le podium. C’est écœurant.

    • Hein le 25.05.2020 16:17 Report dénoncer ce commentaire

      qui par exemple?

  • bopa le 25.05.2020 13:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "Le Belge une fois" Merx n' était pas non plus un enfant de coeur!!!

    • Le Belge, une fois le 25.05.2020 16:18 Report dénoncer ce commentaire

      Non, coureur cycliste propre et le meilleur