Dopage en cyclisme

18 octobre 2016 14:47; Act: 18.10.2016 14:59 Print

Chris Froome s'interroge sur le cas Wiggins

Le triple vainqueur du Tour de France a estimé mardi que des interrogations subsistaient sur les autorisations médicales demandées par Sky pour son ancien coéquipier.

storybild

Bradley Wiggins (en jaune) a remporté le Tour de France 2012, aidé par Christopher Froome. Les hackers russes ont révélé cette année que le vainqueur avait une autorisation pour prendre des produits normalement interdits. (photo: AFP/Joel Saget)

Sur ce sujet
Une faute?

Bradley Wiggins ne manquera pas d'apprécier la dernière sortie de son ancien coéquipier chez Sky Christopher Froome. «Concernant les AUT de Wiggins, des questions restent ouvertes sur ses symptômes, le choix du traitement, et les éventuelles améliorations de performance engendrées par ces traitements», a déclaré le triple vainqueur du Tour de France à Cyclingnews.com.

«J'ai été surpris. C'était la première fois, que j'en entendais parler», a ajouté Froome, à propos des AUT concernant le triamcinolone. «J'ai vu Bradley Wiggins utiliser des inhalateurs, donc je savais qu'il avait de l'asthme, mais je n'étais pas au courant de ses allergies». «Sans connaître les détails médicaux exacts, il est impossible de savoir s'il opérait dans une zone grise». S'il n'est pas le premier à s'interroger sur les AUT dont a bénéficié Wiggins, Froome est pour le moment le seul de la formation Sky à le faire.

Froome aussi concerné par les AUT

Bradley Wiggins, vainqueur du Tour 2012 et quintuple champion olympique, s'était défendu mi-septembre des accusations de dopage suscitées par la publication d'informations confidentielles par le groupe de hackers Fancy Bears, expliquant avoir bénéficié d'une autorisation à usage thérapeutique (AUT) pour prendre en injection un corticoïde interdit, le triamcinolone, afin de traiter son asthme avant trois courses majeures (les Tour de France 2011 et 2012, et le Giro 2013). Wiggins et les dirigeants de la Sky font l'objet d'une enquête de l'Agence antidopage britannique (UKAD) pour un colis médical reçu avant le Tour de France 2011, avait rapporté le Daily Mail le 7 octobre.

Froome avait reconnu fin septembre que le système des AUT, dont lui ou son compatriote Wiggins ont bénéficié, pouvait «être détourné», tout en niant avoir jamais «cherché à contourner les règles». Froome a lui aussi bénéficié de deux AUT en 2013 et 2014 pour une injection de prednisolone, un anti-inflammatoire stéroïdien indiqué notamment dans les cas d'allergies. Celle de 2014 a eu lieu juste avant sa victoire dans le Tour de Romandie. «C'est le traitement standard pour soigner les conséquences d'une inflammation chez les asthmatiques», s'est défendu Froome. «Je ne crois pas qu'il existe de traitement alternatif et l'amélioration des performances est négligeable».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • polala le 18.10.2016 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    c'est fou le nombre d'asthmatique et de cancéreux qui font du cyclisme à haut niveau. Plus qu'un sport, un remède !

Les derniers commentaires

  • polala le 18.10.2016 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    c'est fou le nombre d'asthmatique et de cancéreux qui font du cyclisme à haut niveau. Plus qu'un sport, un remède !