Révélation dans le cyclisme

23 janvier 2020 12:15; Act: 24.01.2020 08:56 Print

Du dopage via des canettes et des briques de lait

Rudy Pevenage, ancien coureur puis directeur sportif de Jan Ullrich, a raconté quelques détails sur la manière dont était organisé le dopage, au sein de son équipe.

storybild

Rudy Pevenage (à gauche) a accompagné la carrière de Jan Ullrich (à droite). Ici en 2001. (photo: AFP/Franck Fife)

Sur ce sujet
Une faute?

Un proche de Jan Ullrich a décidé de raconter des détails sur le dopage dans le cyclisme. L’ancien coureur cycliste, maillot vert du Tour de France 1980, est devenu directeur sportif de la formation allemande Telekom, entre 1995 et 2006. À ce titre, il a accompagné la carrière de Jan Ullrich. Dans son autobiographie à paraître, «Der Rudy», le Belge dévoile quelques-uns des stratagèmes mis en place pour cacher les produits dopants.

Par exemple, sur le Giro 2001, la panique s’est installée lorsque la police italienne a décidé de faire une descente. Or, Rudy Pevenage et son staff avaient oublié une canette dans le frigo de l’hôtel. Ce qui ressemblait à une canette de Coca-Cola était en fait doté d’une double paroi. «On pouvait dévisser la partie supérieure pour dissimuler des médicaments», raconte-t-il dans le livre, dont des extraits ont été publiés par les quotidiens Algemeen Dagblad et Het laatste Nieuws. «De l’extérieur, il était impossible de distinguer cette canette d’une véritable», dit-il encore.

Trois ans plus tard, sur le Tour de France 2004, Pevenage et son équipe ont fait appel à un porteur un peu spécial, l’ancien champion de VTT, Alberto Leon. Ce dernier, habillé comme un simple touriste, recevait une liste des coureurs qu’il devait approvisionner en produits, dissimulés dans des briques de lait. Rudy Pevenage et Jan Ullrich ont été licenciés par la formation T-Mobile (ex-Telekom) en 2006, les deux hommes étant impliqués dans l'affaire Puerto, qui avait alors secoué le monde du cyclisme.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lamentable le 23.01.2020 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle sport infame, sale et indigne d'être montré publiquement à la télévision. Comment peut-on encore croire que c'est un sport. C'est juste une grande salle de shoot suivie à la TV.

  • luxo le 24.01.2020 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a quelques Les footballeurs qui sont vraiment propre....ah ah ah ah

  • benvoyons le 23.01.2020 15:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce qui est le plus degueulasse dans le cyclisme c est que l uci fédération pourrie malgré ces différents nouveau président à voir Contador,et autres américain sortant d un cancer et froome ,on les laissent courir jouant les innocents mais ils avancent comme des avions salissant de vrais coureurs ...ça me fait gerber ce sport

Les derniers commentaires

  • luxo le 24.01.2020 08:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a quelques Les footballeurs qui sont vraiment propre....ah ah ah ah

  • domdom le 23.01.2020 19:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de sportifs sont dopés,voir même certains amateurs. Donc vive le sport

  • censuré le 23.01.2020 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la transparence permettrait de connaître les avantages et inconvénients de ces produits à des fins médicales; pour rester tous les jours à pédaler 200km à 25km/h les vitamines ne suffisent pas.

  • benvoyons le 23.01.2020 15:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce qui est le plus degueulasse dans le cyclisme c est que l uci fédération pourrie malgré ces différents nouveau président à voir Contador,et autres américain sortant d un cancer et froome ,on les laissent courir jouant les innocents mais ils avancent comme des avions salissant de vrais coureurs ...ça me fait gerber ce sport

    • What le 23.01.2020 15:41 Report dénoncer ce commentaire

      Le problème c'est toujours comment déceler les produits dans les prises de sang. Le temps qu'il découvre un produite pour sanctionner ils sont déjà passé sur un nouveau. Les fraudeurs ont un temps d'avance à chaque fois

  • Lamentable le 23.01.2020 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle sport infame, sale et indigne d'être montré publiquement à la télévision. Comment peut-on encore croire que c'est un sport. C'est juste une grande salle de shoot suivie à la TV.

    • FullmétalJF le 23.01.2020 23:03 Report dénoncer ce commentaire

      Désolé, mais le cyclisme ce n'est pas que cela. Ce sont aussi des exploits exceptionnels qui font vibrer les foules, des milliers d'heures sur une selle par tous les temps, des risques terribles dans les descentes etc., tout cela pour des récompenses dérisoires par rapport à ce que gagnent des athlètes de même niveau pratiquant d'autres sports. 25.000 euros pour un maillot vert ou un GP de la montagne au terme des trois semaines du Tour de France…Par les temps qui courent, c'est trois fois rien.