Épreuve cycliste

23 juin 2019 16:44; Act: 23.06.2019 17:01 Print

Egan Bernal a régné en maître au Tour de Suisse

Le coureur colombien a remporté dimanche l'épreuve helvète, devant l'Australien Rohan Dennis. Il figurera parmi les favoris au Tour de France en juillet.

storybild

Egan Bernal (en jaune) a bien maîtrisé l'épreuve helvète. (photo: Twitter / Team Ineos)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Colombien Egan Bernal (Ineos) s'est montré avant le Tour de France en remportant dimanche le Tour de Suisse au terme de la neuvième et dernière étape, une boucle autour de Goms de 101,5 km, gagnée par le Britannique Hugh Carthy (EF Education). Au classement général final, Bernal, déjà vainqueur de Paris-Nice en mars, a devancé l'Australien Rohan Dennis (Bahrein), 2e de l'étape juste devant lui, de 19 secondes, et l'Autrichien Patrick Konrad (Bora) de 3'04". Le coureur de 22 ans a pris la tête de l'épreuve après la 6e étape et a ensuite décroché la 7e étape avant de réaliser une bonne performance dans le contre-la-montre samedi.

«Je fais le plein de confiance, c'est très bien», a-t-il souligné. Bernal sera très attendu sur les routes du Tour de France dans deux semaines, sa formation Ineos étant en effet privée de Chris Froome, forfait, et pas assurée de pouvoir compter sur un Geraint Thomas, sacré l'an passé, en pleine possession de ses moyens à la suite de sa chute dans ce Tour de Suisse. «Je ne vais pas dire que je fais partie des favoris. Geraint sera notre leader et je serai là pour l'aider», a-t-il modestement répondu, interrogé sur ses ambitions lors de la Grande Boucle.

Le Colombien agrandit quoi qu'il en soit un palmarès qui compte également le Tour de l'Avenir en 2017 et le Tour de Californie en 2018. Le natif de Zipaquira a parfaitement géré l'ultime étape de haute montagne avec trois cols hors catégorie. Échappé à 95 kilomètres de l'arrivée, Hugh Carthy a passé en tête la dernière difficulté, le col de la Furka, avec presque trois minutes d'avance sur ses poursuivants, Bernal et Dennis, partis ensemble à quelques kilomètres du sommet suite à une attaque de l'Australien, rapidement repris. Carthy, 24 ans, a su éviter dans la descente la présence d'eau sur la chaussée, résultant de la fonte des neiges, pour s'imposer.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.