Cycliste blessé

12 juin 2019 20:10; Act: 13.06.2019 11:59 Print

Froome s'est fracturé les côtes, le coude et le fémur

L'équipe Ineos a précisé l'état de santé de son coureur britannique, qui doit renoncer à participer au prochain Tour de France, à cause d'une chute subie mercredi matin.

storybild

Froome a terminé son Dauphiné en ambulance. (photo: AFP/Anne-christine Poujoulat)

Sur ce sujet
Une faute?

Chris Froome souffre de plusieurs fractures, au fémur et au coude droit ainsi qu'aux côtes, après sa chute lors de la reconnaissance de la 4e étape du Dauphiné à Roanne, a annoncé mercredi soir l'équipe Ineos. L'Anglais, quadruple vainqueur du Tour (2013, 2015, 2016 et 2017), est forfait pour la Grande Boucle, a confirmé la formation britannique. Le médecin de l'équipe, Richard Usher, qui a remercié les services des urgences et de l'hôpital de Roanne, a ajouté que Froome avait ensuite été transporté par voie aérienne à l'hôpital universitaire de Saint-Étienne.

«Nous veillerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour soutenir Chris et sa famille», a déclaré pour sa part le patron de la formation britannique, Dave Brailsford. «Même si nous connaissons tous les risques inhérents à notre sport, il est toujours traumatisant qu'un coureur se blesse et subisse des blessures graves. Chris avait travaillé d'arrache-pied pour arriver en forme et il était sur la bonne voie pour le Tour», a ajouté Brailsford, en insistant sur «la force mentale et la résilience» de son leader.

«Nous le soutiendrons totalement dans son rétablissement et l'aiderons à poursuivre ses objectifs et ambitions à venir», a conclu le patron de l'équipe. Froome, âgé de 34 ans, est sous contrat avec son équipe jusqu'à fin 2020. Le Britannique a chuté mercredi, en milieu de journée, lors de la reconnaissance du parcours des 26,1 kilomètres du contre-la-montre du Dauphiné. Il a été déséquilibré par une rafale de vent alors qu'il se mouchait et a percuté un muret.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Anti bouffon le 12.06.2019 22:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel dommage...

Les derniers commentaires

  • Anti bouffon le 12.06.2019 22:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel dommage...