Cyclisme - Tour de France

23 septembre 2020 10:31; Act: 23.09.2020 10:46 Print

«Je n'ai jamais rien eu à cacher», clame Quintana

Le Colombien a assuré mardi être un coureur «propre», après l'ouverture d'une enquête pour des soupçons de dopage pendant le Tour au sein de son équipe Arkea-Samsic.

storybild

Le grimpeur colombien assure qu'il n'a rien à se reprocher. (photo: AFP/Kenzo Tribouillard)

Sur ce sujet
Une faute?

Les deux gardes à vue décidées dans l'enquête préliminaire ouverte pour des soupçons de dopage sur le Tour de France ont été levées mardi soir et les deux personnes libérées, a annoncé le parquet de Marseille, mercredi. «Les deux gardes à vue ont été levées (mardi) en début de nuit, les intéressés ont été laissés en liberté», précise le communiqué de Dominique Laurens, la procureure de la République de Marseille, au sujet du médecin et du kinésithérapeute de l'équipe française Arkea-Samsic.

«L'enquête est toujours en cours», insiste Mme Laurens dans son communiqué, laissant entendre que de nouveaux développements sont possibles: «Des investigations et des auditions (doivent) être réalisées avant d'aboutir à une décision du ministère public sur la base des éléments recueillis».

Une «substance ou méthode interdite»

Les deux membres de l'équipe médicale d'Arkéa-Samsic, emmenée sur le Tour de France 2020 par le grimpeur colombien Nairo Quintana, étaient en garde à vue depuis lundi, en fin de matinée, notamment pour «administration et prescription à un sportif, sans justification médicale, de substance ou méthode interdite dans le cadre d'une manifestation sportive».

Plusieurs coureurs de l'équipe ont également «été entendus en audition libre de suspect», avait précisé Mme Laurens, mardi soir, dans un précédent communiqué. Ces coureurs, dont l'identité n'a pas été confirmée par le parquet de Marseille, sont soupçonnés d'avoir détenu «sans justification médicale» une «substance ou méthode interdite» pouvant avoir servi de dopage, dans le cadre du Tour de France.

«J'ai été pendant toute ma vie sportive un coureur propre»

Selon des précisions fournies à l'AFP par une source proche du dossier, confirmant des informations du Journal du Dimanche et de L'Équipe, la perquisition initiale menée le 16 septembre à Méribel, le jour de la 17e étape de la grande boucle, par l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP), visait plusieurs coureurs de l'équipe Arkéa-Samsic, dont Dayer Quintana, le frère de Nairo.

Dans un communiqué mardi, Nairo Quitana s'est défendu de tout dopage: «Je veux dire qu'aucune substance dopante n'a jamais été retrouvée (...) Je n'ai rien à cacher et n'ai jamais rien eu à cacher (...) j'ai été pendant toute ma vie sportive un coureur propre», a plaidé le coureur colombien.

Les peines maximales encourues par les soignants sont de cinq ans de prison et de 75 000 euros d'amende. Les coureurs risquent cinq ans de prison et 375 000 euros d'amende pour «transport et détention illicites de substances vénéneuses».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Je demande juste le 23.09.2020 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    Armstrong, il avait pas dit la même chose?

  • Nimportekoi le 23.09.2020 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    ils sont toujours tous propre, faut croire au Père Noël...

  • luxo le 23.09.2020 11:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Andy pourrait nous aider à décoder le langage des cyclistes ! Tous ce qui n’est pas explicitement interdit est autorisé. Ce n’est pas parce qu’un cycliste n’utilise pas un médicament interdit qu’il ne triche pas. Les nouvelles substances ou celles qui sont inconnues ne peuvent pas être interdites . De plus chacun peut prélever son sang pour le donner , donc posséder une poche n’est pas répréhensible.

Les derniers commentaires

  • luis le 23.09.2020 12:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je conu personeleme Armstrong et Raul alcala et je leur ai demandé pour les dopage. ils ont dit tous sans exception prene des produits dopants.

  • Je demande juste le 23.09.2020 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    Armstrong, il avait pas dit la même chose?

    • luxo le 23.09.2020 21:35 Report dénoncer ce commentaire

      Non , c'est plutôt Franck qui a dit la même chose.

  • luxo le 23.09.2020 11:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Andy pourrait nous aider à décoder le langage des cyclistes ! Tous ce qui n’est pas explicitement interdit est autorisé. Ce n’est pas parce qu’un cycliste n’utilise pas un médicament interdit qu’il ne triche pas. Les nouvelles substances ou celles qui sont inconnues ne peuvent pas être interdites . De plus chacun peut prélever son sang pour le donner , donc posséder une poche n’est pas répréhensible.

    • RigolonsUnPeu le 23.09.2020 17:37 Report dénoncer ce commentaire

      Andy a seulement roulé propre, que des vitamines issues de fruits et de légumes.

  • Nimportekoi le 23.09.2020 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    ils sont toujours tous propre, faut croire au Père Noël...