Tour de France

17 juillet 2018 18:06; Act: 17.07.2018 18:53 Print

Julian Alaphilippe s'impose en solitaire

Le coureur français a remporté la 10e étape, au Grand-Bornand, et signé son premier succès sur la Grande Boucle. Le Belge Greg Van Avermaet est toujours en jaune.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

À 26 ans, Alaphilippe a gagné pour la première fois de sa carrière une étape du Tour. En avril, il a enlevé sa première classique, la Flèche Wallonne. Le puncheur de Montluçon, qui court pour l'équipe belge Quick-Step, a précédé de plus d'une minute et demie l'Espagnol Ion Izagirre (Bahrein) et l'Estonien Rein Taaramae (Direct Energie), au bout des 158,5 kilomètres.

Le peloton des favoris a franchi la ligne avec plus de trois minutes de retard, sous le soleil des Alpes. Dans cette étape programmée au lendemain du jour de repos, les rescapés de l'échappée de 21 coureurs lancée dès la première demi-heure ont abordé la montée de Romme avec six minutes d'avance. Taaramae a été rejoint à l'approche du sommet par Alaphilippe, alors que les favoris n'ont pas cherché à se départager sur cette pente rude.

Jungels recule d'une place

Dans la Colombière, dernière difficulté du jour, le Français a creusé l'écart pour basculer au sommet avec une marge d'une minute et demie. Les 14,5 derniers kilomètres, en descente pour l'essentiel, n'ont été qu'une formalité pour «Alfapolak» (son surnom sur Twitter) qui est l'un des meilleurs descendeurs du peloton.

Pour défendre son maillot jaune, Van Avermaet a eu le cran de se mêler à l'échappée du jour, en suivant la même tactique qu'en 2016 dans les Pyrénées, lors de l'étape du lac de Payolle. Le champion olympique de Rio a lâché prise dans le col de Romme mais a franchi la ligne, bien avant le premier peloton regroupant la plupart des favoris. Seul, le Colombien Rigoberto Uran, qui a chuté dimanche sur les pavés de l'étape de Roubaix, a cédé dans le final de la Colombière.

Le Russe Ilnur Zakarin, le Luxembourgeois Bob Jungels et le Néerlandais Bauke Mollema ont eux aussi été à la peine. Mercredi, deuxième des trois actes alpestres. La 11e étape, ramassée à 108,5 kilomètres entre Albertville et La Rosière, alterne montées et descentes pour se conclure sur les pentes du col du Petit-Saint-Bernard.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mike le 17.07.2018 19:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il fallait soutenir Bob Jungels ,il ce serait placé dans les 3 premiers ,et le classement par équipe serait meilleur .....Bob change d' équipe..

Les derniers commentaires

  • mike le 17.07.2018 19:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il fallait soutenir Bob Jungels ,il ce serait placé dans les 3 premiers ,et le classement par équipe serait meilleur .....Bob change d' équipe..

    • FullmétalJF le 17.07.2018 22:16 Report dénoncer ce commentaire

      Bob a le statut de coureur protégé chez Quick Step mais comme l'équipe vise plusieurs objectifs, il doit se débrouiller seul en montagne. Ce n'est cependant pas l'absence d'équipier qui explique son petit retard à l'arrivée aujourd'hui. Il a été lâché vers la fin de l'ascension à la régulière. N'oublions pas qu'il n'est pas un pur grimpeur. Son objectif est de limiter les dégâts lors des arrivées au sommet. Pour l'instant en tout cas...