Carnet noir

13 novembre 2019 09:26; Act: 13.11.2019 10:29 Print

L'ancien cycliste Raymond Poulidor est décédé

Le cycliste français des années 1960 et 1970, hospitalisé depuis début octobre, est décédé mercredi matin à l'âge de 83 ans. Il était hospitalisé depuis début octobre.

storybild

Raymond Poulidor a marqué le cyclisme des années 1960 et 1970. (photo: AFP/-)

Sur ce sujet
Une faute?

Le monde du cyclisme est en deuil. Raymond Poulidor est décédé mercredi à l'âge de 83 ans, a indiqué sa famille. Raymond Poulidor «est parti ce matin», vers 2h, a indiqué son épouse Gisèle. «Il avait le cœur très fatigué». L'ancien champion avait été hospitalisé début octobre au centre hospitalier de Saint-Léonard de Noblat, qu'il n'a pas quitté depuis, a précisé son épouse.

Le Français a incarné le champion accessible et laborieux, aussi méritant que malchanceux, au fil d'une carrière entamée en 1960 et terminée à 40 ans passés. Un demi-siècle plus tard, toujours présent dans le village-départ des étapes du Tour, il continuait à signer des autographes à des admirateurs de tous âges: «J'ai la hantise de ne pas être reconnu dans la rue», avouait-il.

Un palmarès solide

Raymond Poulidor a brillé dans les années 1960 et 1970. Rien n'était plus injuste que le mythe de «l'éternel second», l'un de ses surnoms. Car le palmarès du coureur de Saint-Léonard-de-Noblat était des plus enviables, quand bien même il y manqua toujours le Tour de France. Il le termina à huit reprises sur le podium, la première fois en 1962 (3e), la dernière fois en 1976 (3e également). Vainqueur de Milan-San Remo (1961), dès sa deuxième saison chez les pros, il remporta aussi le championnat de France sur route (1961), la Flèche Wallonne, le Grand Prix des Nations (1963), le Tour d'Espagne (1964), le Dauphiné (1966 et 1969), Paris-Nice (1972 et 1973). Et tant d'autres...

Le coureur était père de deux enfants, Isabelle et Corinne. Cette dernière a pour fils le prodige néerlandais Mathieu Van der Poel, qui vient de terminer une saison éblouissante dans le peloton professionnel.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cycliste le 13.11.2019 10:14 Report dénoncer ce commentaire

    Huit fois sur le podium du Tour de France mais pas un seul jour en jaune, le pauvre, d'abord Anquetil puis... Merckx, ça pouvait pas être pire. RIP, Champion.

  • BERBLE le 13.11.2019 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    Raymond, tu étais un homme et un champion propre. Tu resteras "l'exception" et un modèle pour tous ceux qui t'appréciaient. RIP.

  • cloclo le 13.11.2019 12:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    repose en paix pou pou .tu a été un grand champion. tu nous as fait vibrer. tu resteras une très grande vedette du cyclisme. sincère condoléances à la famille

Les derniers commentaires

  • pitou le 13.11.2019 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Un très grand champion s'en va il a été jusqu'au bout coureur jusqu'à 40 ans et sur les routes du tour jusqu'à la fin ....un brave, un vrai sportif et non dopé....

  • Surfer le 13.11.2019 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    Il m'aura longtemps impressionné lorsque j'étais plus jeune.. Ses combats contre Merckx, puis Thevenet... Quand le Tour de France n'était pas encore dominé par des tactiques d'équipe.Son sourire manquera.

  • Arno 54 le 13.11.2019 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    que de panache Merci Rip Poupou

  • Jean II le 13.11.2019 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Repose en paix et on se retrouvera la haut !

  • BERBLE le 13.11.2019 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    Raymond, tu étais un homme et un champion propre. Tu resteras "l'exception" et un modèle pour tous ceux qui t'appréciaient. RIP.