Cyclisme - Tour de France

27 juillet 2019 16:11; Act: 27.07.2019 17:34 Print

L'étape pour Nibali, Egan Bernal reste en jaune

L'Italien a remporté la 20e étape du Tour à Val Thorens. Le Colombien Egan Bernal, toujours en jaune, devrait remporter dimanche son premier Tour de France.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Maillot jaune assuré: le Colombien Egan Bernal (Ineos) a gardé le commandement du Tour de France, samedi, à Val Thorens, dans la 20e et avant-dernière étape du Tour de France illuminée par l'Italien Vincenzo Nibali (Bahrain). Le coureur de 22 ans, a pris la quatrième place de cette étape raccourcie de 59 kilomètres en raison des conditions climatiques difficiles et devrait devenir dimanche le premier Colombien sacré sur le Tour et l'un des plus jeunes vainqueurs de l'épreuve.

La dernière étape de montagne a sorti du podium Julian Alaphilippe, qui occupait au départ la deuxième place du Tour. Le Français, maillot jaune encore la veille, a cédé dans les 14 derniers kilomètres et a reculé à la 5e place du classement. L'équipe Ineos place donc deux coureurs tout en haut de la hiérarchie avec le vainqueur sortant, le Gallois Geraint Thomas, deuxième.

Bardet conserve le maillot à pois

À l'altitude de 2 365 mètres, l'une des plus hautes dans l'histoire de l'épreuve, Nibali a remporté un succès de grand prestige, son sixième dans le Tour dont il a enlevé le classement général en 2014. Avant la dernière étape, une formalité de 128 kilomètres entre Rambouillet et Paris, Bernal compte une marge de 1 min 11 sec sur Thomas, qui l'a étreint sur la ligne d'arrivée.

L'équipe Jumbo (Bennett, De Plus) a durci la course dès les premières rampes de l'interminable montée de Val Thorens, 33,4 kilomètres à 5,5 % de pente, pour permettre à son chef de file, le Néerlandais Steven Kruijswijk, de monter sur le podium, à la troisième place. À l'avant, les rescapés (Gallopin, Nibali, Périchon, Woods, Zakarin) d'une échappée lancée peu après le départ ont longtemps gardé l'avantage, qui s'élevait à 2 minutes et demie au pied de l'ascension.

Nibali, seul en tête à 13 kilomètres de l'arrivée, a tenu bon jusqu'au bout. Le «Requin de Messine», deuxième du dernier Giro, a résisté aux contre-attaquants (S. Yates, Barguil, Soler, Quintana) qui se sont épuisés derrière lui. Le Sicilien, qui est âgé de 34 ans, a précédé sur la ligne le champion du monde, l'Espagnol Alejandro Valverde (39 ans). Un autre Espagnol, Mikel Landa, a pris la troisième place. Le Français Romain Bardet, 27e de l'étape, a conservé le maillot à pois de meilleur grimpeur.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • stef le 27.07.2019 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alaphillipe n’a jamais voulu gagner le tour. C’est un fantastique coureur de classique.

  • pierre le 27.07.2019 22:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un tour indécis, cela faisait longtemps, pour gagner le tour il faut une équipe, le profil des étapes a fait qu alaphilippe a eu le maillot aussi longtemps, malgré de belle chose et pour le plus grand bonheur des français.Il ne le mérite pas de gagner le tour non plus, il y a plus fort, ( le contre la montre sans wout van aert) ce qui n empêche pas qu il a tenu tête à la majorité des spécialistes !

  • the-punisher le 28.07.2019 12:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exploit ou autre chose? Bizarre comme il est le plus fort au CLM et ensuite dans les Pyrénées

Les derniers commentaires

  • the-punisher le 28.07.2019 12:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Exploit ou autre chose? Bizarre comme il est le plus fort au CLM et ensuite dans les Pyrénées

  • stef le 27.07.2019 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alaphillipe n’a jamais voulu gagner le tour. C’est un fantastique coureur de classique.

  • pierre le 27.07.2019 22:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un tour indécis, cela faisait longtemps, pour gagner le tour il faut une équipe, le profil des étapes a fait qu alaphilippe a eu le maillot aussi longtemps, malgré de belle chose et pour le plus grand bonheur des français.Il ne le mérite pas de gagner le tour non plus, il y a plus fort, ( le contre la montre sans wout van aert) ce qui n empêche pas qu il a tenu tête à la majorité des spécialistes !

  • Citoyen 57 le 27.07.2019 18:25 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on pense que Alaphilippe avait mis 1 minute et 36 secondes au colombien sur 27 kms au contre la montre de Pau on voit bien que c'est l'équipe Ineos qui gagne mais pas le Colombien seul.Comme pour Froome ou Thomas les anneés précédentes.Une victoire collective .

    • love me tender le 27.07.2019 18:41 Report dénoncer ce commentaire

      quand on pense que ce n'est pas un spécialiste du contre la montre; mais comment il a fait pour le gagner

    • oliver le 27.07.2019 19:02 Report dénoncer ce commentaire

      le Tour de France c'est 21 étapes, et pas 2 "contre la montre" .

    • FullmétalJF le 27.07.2019 19:09 Report dénoncer ce commentaire

      C'est le plus grand exploit du Tour, cette victoire d'Alaphilippe dans le CLM devant tous les spécialistes, lui qui n'en est pas un. Pour le reste, il s'est accroché comme Voeckler jadis. Pour gagner un Tour de France, il faut s'y être préparé, et cela ce n'est pas seulement une question d'équipe...