Cyclisme

26 septembre 2018 09:00; Act: 26.09.2018 13:42 Print

L'ex-​​espoir du football devenu surdoué du vélo

Le Belge Remco Evenepoel, 18 ans, ancien joueur de foot à Anderlecht, a été sacré mardi champion du monde juniors du contre-la-montre, en cyclisme.

storybild

Evenepoel, des U17 belges en foot au titre mondial en cyclisme. (photo: AFP/Herbert Neubauer)

Sur ce sujet
Une faute?

La Belgique en est convaincue, elle tient son nouveau «Cannibale», le successeur de la légende Eddy Merckx. Il faut dire que Remco Evenepoel, 18 ans, ne manque pas d'appétit. Mardi, lors du contre-la-montre juniors des Mondiaux en Autriche, le natif de Schepdaal a englouti la concurrence, reléguant après 27,7 kilomètres son premier rival à 1'24". Soit 50,1 km/h de moyenne, contre 48 à l'Australien Plapp. Un gouffre...

Et dire qu'il a seulement découvert le vélo il y a un an et demi. Car depuis ses 5 ans, c'est dans le foot que le Belge avait percé. À Anderlecht, puis au PSV Eindhoven de 11 à 14 ans avant de revenir chez les Mauves. En équipe nationale de Belgique (U15, U16, U17), il est même capitaine. À 16 ans entre deux matches, il s'offre une sortie au semi-marathon de Bruxelles qu'il boucle en 1 h 16'15"... à la 13e place.

«Pas de regrets d'avoir arrêté le foot»

Mais Anderlecht ne le garde pas et après un dernier contrat à Malines il arrête. Pour passer au cyclisme, le sport de son père Patrick, coureur pro dans les années 90. Et sa réussite est insolente. Le petit phénomène belge gagne deux courses dès sa première saison avant d'exploser cette année. Depuis janvier, il a signé 34 victoires en 44 jours de course. Dont les deux étapes du Grand Prix Patton au Luxembourg, le contre-la-montre et la course en ligne juniors des championnats de Belgique, mais aussi d'Europe...

Convaincu qu'il n'a «plus rien à faire chez les juniors», le manager de Quick-Step, Patrick Lefevere, l'intégrera dès 2019 dans l'équipe pro, aux côtés des Jungels ou Alaphilippe. «Je n’ai pas de regrets d’avoir arrêté le foot, confiait Evenepoel, mardi, à la presse belge. Vraiment pas».

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La coupe de cheveux est mieux le 26.09.2018 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    Il a de bonne guibole le gamin.

  • Rémi le 26.09.2018 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'inverse m'aurait étonné mais là...surdoué du vélo faut arreter

Les derniers commentaires

  • Rémi le 26.09.2018 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l'inverse m'aurait étonné mais là...surdoué du vélo faut arreter

  • La coupe de cheveux est mieux le 26.09.2018 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    Il a de bonne guibole le gamin.