Cyclisme

29 juillet 2018 15:04; Act: 30.07.2018 12:23 Print

Le calvaire de l'autre Geraint Thomas

Un Gallois de 30 ans possède le même nom que le vainqueur du Tour et le profil @geraintthomas sur Twitter. Du coup, il reçoit pléthore de messages destinés au maillot jaune. Et c'est hilarant.

storybild

L'«autre» Geraint Thomas vit un Tour de France compliqué. (photo: Twitter/Geraint Thomas)

Sur ce sujet
Une faute?

La subtilité dans le compte Twitter de Geraint Thomas.... celui du «vrai»? Son intitulé est en fait @geraintthomas86. Soit le nom et l'année de naissance du coureur de la Sky. Une subtilité allègrement manquée par de nombreux internautes qui n'hésitent pas à féliciter, critiquer, interpeller ou mentionner le vainqueur du Tour 2018 dans des tweets plus ou moins bien sentis.

And now my twitter account is going mental.– Geraint Thomas (@geraintthomas) 28 juillet 2018

«Ça y est, ça recommence»

Un tel cas de confusion n'est pas une première entre stars et quidams, mais il est très drôle. D'autant que Geraint Thomas, le «faux», commence gentiment à l'avoir mauvaise. Dans sa biographie Twitter, il précise d'ailleurs qu'il n'est «pas un cycliste» («Not a cyclist»), et son historique de tweets est lui aussi hilarant. «Ça y est, ça recommence», écrivait-il ainsi après la victoire de son homonyme sur la 2e étape de Tirreno, l'an dernier. Et encore, c'était avant l'escalade de messages liés au Tour 2018...

Here we go again... #imnotacyclist– Geraint Thomas (@geraintthomas) 9 mars 2017

«Je transmettrai à mon frère, plus âgé et moins beau»

Alors quand on le congratule pour cette magnifique performance, il sort son plus bel humour british. «Merci beaucoup mec. Je transmettrai les félicitations à mon frère, plus âgé et moins beau. Maintenant que j'y pense, c'est un cycliste».

Thanks a lot mate. I'll be sure to pass on the congrats to my older, less good looking brother. Funnily enough, he's actually a cyclist come to think of it. #imnotacyclist– Geraint Thomas (@geraintthomas) 28 juillet 2018

Il gagne aussi... au Monopoly

Allez, un dernier pour la route. Alors qu'un internaute déplore la dominance de Sky, il défend son homonyme par un nouveau trait d'humour. «Comment oses-tu ? J'ai mis tellement d'effort pour aller chercher cette victoire. C'est la première fois que je gagne au Monopoly et maintenant je suis vraiment un homme».

How dare you. I put so much effort in to get that win. It's the first time I've ever won Monopoly, and now I finally feel like a man. #imnotacyclist– Geraint Thomas (@geraintthomas) 28 juillet 2018

Avis aux fans et détracteurs du «vrai» Geraint Thomas: allez faire un tour sur la page du faux, c'est à mourir de rire.

(L'essentiel/sco)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.