Cyclisme

28 mai 2018 12:48; Act: 28.05.2018 13:15 Print

Le litige autour de Chris Froome continue

Malgré sa victoire dans le Giro, dimanche, le coureur cycliste est toujours sous la menace d'une sanction dans l'affaire de son contrôle «anormal» sur la Vuelta 2017.

storybild

Sa victoire dans le Giro devrait le placer au panthéon du cyclisme mais les résultats de Chris Froome sont appelés à rester litigieux pendant longtemps. (photo: AFP/luk Benies)

Sur ce sujet

Sa victoire dans le Giro devrait le placer au panthéon du cyclisme mais les résultats de Chris Froome sont appelés à rester litigieux pendant longtemps, peut-être au-delà du Tour de France que le Britannique entend bien disputer. Par une étrange ironie, Chris Froome a reçu dimanche les félicitations de son ancien rival, Alberto Contador, sur le podium final du Giro installé dans le vacarme des Forums impériaux sur la Rome antique. Sept ans après, l'histoire recommence. Le parallèle s'impose: le Britannique risque de connaître la même mésaventure que l'Espagnol, qui a perdu sa victoire du Giro 2011 a posteriori pour un contrôle antidopage positif datant de l'année précédente.

Le quotidien L'Équipe le rappelle dans son édition de lundi, Froome a remporté une «victoire en sursis» dès lors qu'une sanction dans l'affaire de son contrôle «anormal» - en d'autres termes «positif» sauf si le Britannique parvenait à convaincre de son innocence - entraînerait la perte de la Vuelta. Et aussi de ses résultats acquis en 2018 si le règlement est appliqué rigoureusement. Mais, au grand dam des organisateurs du Giro qui ont clamé avant le départ de leur course que le résultat final était acquis quelle que soit l'issue de l'affaire Froome, il faudra attendre. Et, selon le quotidien sportif, le délai sera long.

Froome vise désormais le doublé

«La défense a voulu explorer toutes les possibilités en utilisant de gros moyens financiers», explique le journal, qui donne pour date vraisemblable du dénouement... la fin de l'année. Le terme d'un feuilleton interminable qui passe par la décision du LADS, l'unité antidopage de l'Union cycliste internationale (UCI), le jugement du Tribunal antidopage de l'UCI après l'inévitable appel, et la sentence finale du Tribunal arbitral du sport (TAS). Froome, dont les avocats ont eu recours à toutes sortes d'experts pour trouver des failles dans le test antidopage (plus du double du taux de salbutamol autorisé), a soutenu sans ciller pendant le Giro: «J'espère la décision la plus rapide possible».

En attendant, le Britannique, qui se dit «propre», se prépare au Tour de France... et à une éventuelle cinquième victoire qui le placerait au palmarès au niveau des détenteurs du record (Anquetil, Merckx, Hinault, Indurain). Interrogé dimanche soir sur son prochain objectif, Froome a répondu comme une évidence: «Le Tour de France». Comme si sa participation allait de soi malgré le point d'interrogation posé par son affaire et une éventuelle récusation au vu du trouble que sa présence serait susceptible de causer. Le Britannique a enchaîné en expliquant les raisons de son optimisme pour un doublé qui n'a plus été réalisé depuis vingt ans: «Je pense que c'est possible. Il y a une semaine supplémentaire entre la fin du Giro et le début du Tour (7 juillet en Vendée) par rapport aux années précédentes, c'est une donnée importante».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fritz le 28.05.2018 13:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment lui faire confiance, c'est impossible!! Il aurait dû même pas être au départ du Giro

Les derniers commentaires

  • Fritz le 28.05.2018 13:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment lui faire confiance, c'est impossible!! Il aurait dû même pas être au départ du Giro