Chutes fréquentes

07 octobre 2019 15:13; Act: 07.10.2019 15:47 Print

Le peloton cycliste exige plus de sécurité

Préoccupé par plusieurs chutes récentes, parfois graves, les coureurs demandent à l'UCI de réglementer, de manière à limiter les risques qu'ils encourent.

Sur ce sujet
Une faute?

Tracés sinueux, routes étroites et barrières mal placées: une partie du peloton professionnel a de nouveau réclamé plus de sécurité sur les courses, après la lourde chute, samedi, du Colombien Alvaro Hodeg, au Tour de l'Eurométropole. Le coureur de l'équipe Deceuninck-Quick Step a été projeté au sol après avoir heurté les pieds d'une barrière de sécurité. Il souffre de multiples fractures. «Ce type de barrières devrait être banni PARTOUT!», a réagi sur Twitter le coureur italien Matteo Trentin, avant d'ironiser sur l'importance accordée par l'Union cycliste internationale à d'autres règles, telles... la longueur des chaussettes des coureurs.

La chute de Hodeg rappelle en effet celle, tout aussi spectaculaire, du Belge Wout van Aert lors de la 13e étape du dernier Tour de France: à un kilomètre de l'arrivée du contre-la-montre de Pau, il s'était encastré dans une barrière, qui avait occasionné une blessure profonde à la jambe. Le Belge Bjorg Lambrecht a, lui, laissé sa vie sur les routes du Tour de Pologne le 5 août. En cause, selon les médias polonais: une structure de béton, que le coureur de la Lotto-Soudal aurait heurtée avant de tomber dans un fossé.

Des idées proposées

Une dizaine de jours plus tard, les Cyclistes professionnels associés (CPA), une association chargée de défendre les intérêts des coureurs, publiaient un communiqué dénonçant les lacunes d'une autre épreuve, le BinckBank Tour, en matière de sécurité. «Les participants se plaignent uniformément des rues étroites, des obstacles non signalés, des courbes brusques et des trous au sol à proximité des arrivées. Les coureurs sont confrontés à une course d'obstacles en ville», avaient déploré les Cyclistes professionnels associés (CPA), une association chargée de défendre les intérêts des coureurs

Accusée d'immobilisme en matière de sécurité, malgré des mises en garde répétées, l'UCI a réagi lors des championnats du monde dans le Yorkshire, fin septembre. À cause de «conditions météorologiques extrêmes», la course élites masculine a été raccourcie d'environ 25 kilomètres. La balle est dans le camp des CPA, qui doivent rencontrer l'UCI mercredi. Parmi les idées sur la table, «une distance minimale obligatoire entre les véhicules et les coureurs, des zones de ravitaillement différentes, des barrières et des arrivées plus sûres pour toutes les courses», propose l'association sur son site.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vélociraptor le 08.10.2019 07:27 Report dénoncer ce commentaire

    et s'ils utilisaient des pneus plus larges ?

  • solidarite le 07.10.2019 23:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Totalement d’accord! Ce n’est plus du sport, c’est les jeux romain le vélo! Quel autre sport est aussi meurtrier?

  • FullmétalJF le 07.10.2019 21:48 Report dénoncer ce commentaire

    Dur (tenir trois semaines sur un vélo en changeant de crèche chaque jour !), dangereux (l'article le dit bien), systématiquement décrié pour des histoires de dopage et relativement peu rémunéré par rapport à d'autres sports, tel est le cyclisme professionnel dont les acteurs méritent notre admiration... et aussi d'être entendus quand ils réclament des mesures en faveur de leur sécurité.

Les derniers commentaires

  • vélociraptor le 08.10.2019 07:27 Report dénoncer ce commentaire

    et s'ils utilisaient des pneus plus larges ?

  • solidarite le 07.10.2019 23:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Totalement d’accord! Ce n’est plus du sport, c’est les jeux romain le vélo! Quel autre sport est aussi meurtrier?

  • FullmétalJF le 07.10.2019 21:48 Report dénoncer ce commentaire

    Dur (tenir trois semaines sur un vélo en changeant de crèche chaque jour !), dangereux (l'article le dit bien), systématiquement décrié pour des histoires de dopage et relativement peu rémunéré par rapport à d'autres sports, tel est le cyclisme professionnel dont les acteurs méritent notre admiration... et aussi d'être entendus quand ils réclament des mesures en faveur de leur sécurité.