Course cycliste

16 septembre 2020 10:32; Act: 16.09.2020 11:26 Print

Le peloton mis en danger par le trafic au Luxembourg?

LUXEMBOURG - Des coureurs dénoncent la présence de véhicules sur la première étape du Skoda-Tour. Les organisateurs appellent au respect du code de la route.

Sur ce sujet
Une faute?

Les coureurs ne sont-ils pas assez protégés de la circulation sur le Skoda-Tour de Luxembourg? Organiser une course cycliste sans trop perturber le trafic en pleine semaine de septembre à Luxembourg-Ville, est un sacré défi. Le coureur italien Jacopo Guarnieri (Groupama-FdJ) a jeté un pavé dans la mare, mardi, après la première étape de l’épreuve autour de Luxembourg-Ville. Publiant des captures d’écran des images d’Eurosport, il a dénoncé la présence de voitures stationnées sur le parcours et d’un bus arrêté sur une voie à 4,5 km de l’arrivée.

«Nous y revoilà: malgré notre demande lors de la réunion de course, nous avions plein de voitures garées entre 5 km et 2 km de l’arrivée sur le Skoda-Tour. Une portion très dangereuse de la course dans laquelle tout le monde préparait le sprint, en descente et alors que la vitesse était de 70 km/h. Il y avait même un bus à 4,5 km de l’arrivée», a lancé l’Italien, dont le tweet a été relayé par plusieurs de ses coéquipiers dont le champion du Luxembourg, Kevin Geniets.

«Nous sommes vigilants»

Pointant la responsabilité des organisateurs mais aussi des équipes et de l’UCI, alors qu’une série d’accidents graves ont frappé le peloton depuis la reprise en août, l’Italien a poursuivi: «Nous voulons maintenant la protection de l'UCI». «Et où sont les équipes? Vous nous payez. Comment continuez-vous à tolérer cela?».

L’Italien a même cité l’exemple de son coéquipier, Ignatas Konovalovas, qui après avoir décroché en fin d’étape, après un gros travail, s’est trouvé relégué à 5' et pris dans la circulation qui avait été rouverte. «Il est arrivé à douze minutes, après avoir dû attendre à un feu rouge. Sérieusement?». Des propos confirmés par Maxime Monfort, directeur sportif de l’équipe Lotto-Soudal, interrogé par Wielerflits.nl. «Ce que dit Guarnieri est correct. Juste au moment où nous recherchons pleinement plus de sécurité, cela ne devrait plus se reproduire. Le trafic en sens inverse peut être facilement évité. En quoi est-ce difficile de maintenir la circulation à l'écart entre les drapeaux rouge et vert? J'espère que l'organisation interviendra rapidement et que ce problème sera résolu demain».

«Personnellement j’ai eu l’impression que la circulation n’avait jamais été bouclée», a dénoncé le Néerlandais Jetse Bol, de l’équipe Burgos-BH.

Alertés par les équipes, les organisateurs ont eu une réunion avec la police et le jury de la course. «Nous sommes toujours vigilants et nous le serons encore davantage. Mais ce qui est important, c'est de faire un rappel aux usagers de la route de respecter le code de la route et les consignes de la police. Entre la voiture ouvreuse et la voiture balai aucun véhicule ne doit circuler sur le parcours», a réagi Benoît Theisen, secrétaire général de l'épreuve interrogé par L'essentiel. La seconde étape du Skoda-Tour s’élance ce mercredi matin, de Remich, en direction d'Hesperange.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Roland le 16.09.2020 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps d'arrêter ce cirque. Des rues habituellement calmes, limitées à 50km/h sont dévalées par les motos et voitures de l'organisation qui s'imaginent en pleine course de côte. Ils ont un mépris total de la sécurité se sentant dans une bulle en dehors de toute réglementation.

  • strambo le 16.09.2020 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On se plains que du Luxembourg regardez donc le tour de France avec ses spectateurs au milieu de la route entrains de faire les guignols ,! C’est pas dangereux ça ?

  • d'un autre point de vue le 16.09.2020 11:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ils veulent jouer sur le domaine public, qu'ils fassent avec. Pourqoui doit on bloquer une ville entière parce qu'une cinquantaine d'huberlus croit devoir gagner leur vie en bloquant une nation entière?

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 16.09.2020 19:52 Report dénoncer ce commentaire

    Pourtant , il serait tellement plus simple d'interdire à toute les voitures de circuler pendant le Tour et pendant la semaine de l’environnement. Aucun Luxembourgeois ne va mourir s'il doit abandonner son SUV pour se déplacer à vélo pendant une semaine

  • strambo le 16.09.2020 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On se plains que du Luxembourg regardez donc le tour de France avec ses spectateurs au milieu de la route entrains de faire les guignols ,! C’est pas dangereux ça ?

    • Vindulux le 16.09.2020 19:57 Report dénoncer ce commentaire

      Le GDL ferait mieux de s'inspirer de la France et de la sécurité mise en place pour le Tour. Dans ce pays exemplaire ils sont capable de fermer les routes pendant toute une journée et même de construire une route spécialement pour l'arrivée du Tour , comme à la Planche de Belles Filles ou le Col de Lose à Méribel. Oui, la France à bien construit un col uniquement pour les vélos.

  • scandale le 16.09.2020 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je suis contre le fait d attenter à la liberté d aller et de venir pour que des dopés pédalent sur un velo...

  • CarlaSoares le 16.09.2020 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    Comment passer doublement pour des incapables, tant pour organiser une course cycliste que la mise en avant de la semaine de la mobilité

  • Suss le 16.09.2020 13:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a déjà remarqué sa dans la première étape que sait très dangereux pour les coureurs