Combinaisons de Froome

02 juillet 2017 16:31; Act: 03.07.2017 16:24 Print

Le Vortex, première polémique du Tour

Le Tour de France tient sa première polémique liée à la combinaison utilisée lors du contre-la-montre de Düsseldorf, par quatre coureurs de l'équipe Sky dont Chris Froome.

storybild

Geraint Thomas, vainqueur du contre-la-montre, portait cette combinaison. (photo: AFP/Jeff Pachoud)

Sur ce sujet

Deux équipes (BMC et FDJ) reprochent à la Sky d'avoir utilisé un «ajout aérodynamique» qui serait contraire au règlement. Cet ajout porte un nom: le Vortex. Il s'agit de bandes de petites billes d'air réparties sur les bras et les épaules et qui permettraient d'améliorer l'aérodynamisme et donc le gain de puissance. Et ce gain ne serait pas négligeable! D'après le Français Frédéric Grappe, directeur de la performance de la FDJ, de formation universitaire et spécialiste de la performance sportive, les coureurs de Sky auraient tiré un avantage de 18 à 25 secondes sur les 14 kilomètres en contre-la-montre de la première étape.

Frédéric Grappe était particulièrement remonté dimanche au départ de la deuxième étape à Düsseldorf, à l'instar de Fabio Baldato, directeur sportif de BMC. «Le règlement est très clair, a assuré Grappe à un groupe de journalistes. Il interdit tout ajout d'élément aérodynamique sur la combinaison du coureur. Sky est clairement en infraction».

La réaction de la formation britannique qui compte en ses rangs le premier maillot jaune du Tour, Geraint Thomas (lui aussi équipé de cette combinaison samedi), n'a pas tardé. «Tout est légal et l'équipement a bien sûr été validé par les commissaires. Nous n'aurions pas pris le risque de perdre le Tour dès la première étape en trichant. Nous n'avons pas triché», a déclaré le directeur sportif, Nicolas Portal, sur la défensive. «D'autres équipes utilisent ce matériau», a-t-il poursuivi, sans toutefois citer les noms de ces formations. «Mais c'est nous que l'on attaque. Nous n'enfreignons pas le règlement car le Vortex n'est pas ajouté au maillot, il est intégré, ce qui est différent».

Réplique de Grappe: «Dans ce cas, nous pourrions (à la FDJ) modifier les maillots en y intégrant des coussinets pour améliorer l'aérodynamisme». Selon l'expert français, les bandes de Vortex réduisent de 5% le coefficient de pénétration dans l'air permettant une augmentation de puissance de l'ordre de 24 watts. Le règlement, manquant peut-être de précision, entretient un flou juridique qu'a reconnu le président du jury des commissaires, le Belge Philippe Marien. «Sur la base du règlement, je ne disposais pas de certitudes juridiques pour interdire cet équipement», a-t-il déclaré, renvoyant la balle en direction de l'Union cycliste internationale (UCI), avant d'ajouter que les résultats de l'étape sont «validés».

L'UCI pourrait toutefois se pencher sur cette polémique d'ici au prochain contre-la-montre, l'avant-dernière étape, le 22 juillet, à Marseille (22,5 km). Mais on imagine mal un changement de règlement en cours d'épreuve. Ce débat rappelle en tout cas celui de 1989 quand l'Américain Greg LeMond avait été le premier à utiliser un guidon de triathlète lors des chronos. Il avait gagné le Tour pour 8 secondes et le guidon fait partie depuis du paysage cycliste.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Y a pas a discuter! le 03.07.2017 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    -> les résultats de l'étape sont «validés».

  • Tom le 03.07.2017 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand au joue au jeu des sémantiques pour se justifier, c'est qu'on triche.

  • Poil a gratter le 02.07.2017 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    ils passent leurs temps à détourner, contourner et magouiller, il faut stopper les diffusions télé de ce vélo, qui est une honte pour le vrai sport.

Les derniers commentaires

  • Tom le 03.07.2017 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand au joue au jeu des sémantiques pour se justifier, c'est qu'on triche.

  • Y a pas a discuter! le 03.07.2017 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    -> les résultats de l'étape sont «validés».

  • Poil a gratter le 02.07.2017 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    ils passent leurs temps à détourner, contourner et magouiller, il faut stopper les diffusions télé de ce vélo, qui est une honte pour le vrai sport.

    • Surfer le 02.07.2017 21:26 Report dénoncer ce commentaire

      +100 ! Ca n'a plus rien à voir avec du sport !

    • ;Mamomam le 03.07.2017 11:08 Report dénoncer ce commentaire

      c'est clair que le football avec ses simulation est du vrai sport!