Épreuve cycliste

12 août 2020 09:03; Act: 12.08.2020 11:49 Print

Les cadors du peloton s'affrontent au Dauphiné

Tous les favoris du Tour de France seront au départ du Critérium du Dauphiné, mercredi à Clermont-Ferrand. L'épreuve propose un parcours très montagneux.

storybild

L'équipe Jumbo-Visma (ici Tom Dumoulin devant, Primoz Roglic à gauche, ainsi que George Bennett et Steven Kruijswijk derrière) a impressionné sur le Tour de l'Ain. Sera-t-elle aussi forte sur le Dauphiné puis le Tour? (photo: Twitter / Jumbo-Visma)

Sur ce sujet
Une faute?

Bernal, Roglic, Pinot: le trio-maître attendu au prochain Tour de France s'explique de mercredi à dimanche dans un Critérium du Dauphiné raccourci mais hyper-montagneux. De Clermont-Ferrand, où l'épreuve commencera mercredi, en suivant les restrictions sanitaires à l'altiport de Megève, théâtre des deux dernières arrivées en fin de semaine, le menu est plus que corsé: pas loin de 18 cols et côtes classées en 2e, 1ère et hors catégorie en cinq jours, à travers l'Auvergne, le Forez, la Chartreuse et les Alpes version savoyarde pour un plateau d'exception.

Même Peter Sagan fera le déplacement, bien que le parcours ne laisse que de maigres chances aux puncheurs. Mais l'épreuve s'avère cette année encore plus utile, en raison du calendrier bouleversé par la pandémie, pour briller sur le Tour qui s'élancera le 29 août. Pour preuve, les... 12 premiers du dernier Tour répondent à l'appel! Ainsi que deux des absents de juillet dernier, le Néerlandais Tom Dumoulin et le Slovène Primoz Roglic, lequel fait figure d'homme à battre au Dauphiné au regard de son aisance dans le Tour de l'Ain qu'il a enlevé haut la main dimanche dernier devant Egan Bernal.

Et Chris Froome?

Pour les deux hommes, c'est l'acte 2. Bernal rappelle toutefois l'évidence: l'objectif principal reste le Tour de France: «Je suis confiant, je sens que je progresse», a estimé dimanche le Colombien, qui n'a pas voulu paraître inquiet de la supériorité des Jumbo-Visma de Roglic: «Il faut garder son calme, c'était une course de préparation». Dans le Dauphiné, Thibaut Pinot s'invite en trouble-fête de ce faux duel. «Je ne serai sans doute pas à 100%, mais je prends cette épreuve comme une étape obligatoire pour ma préparation pour le Tour de France».

Et Chris Froome? Le quadruple vainqueur du Tour, qui se relève d'une grave blessure, en est à se battre pour obtenir sa sélection dans l'équipe Ineos, qu'il quittera à la fin de l'année. Le Britannique s'est transformé en simple équipier au service de Bernal sur les routes du Tour de l'Ain. Loin de toute périphrase, le Néerlandais Bauke Mollema a craché le morceau auprès de la télévision néerlandaise NOS: «Je ne le considère plus comme l'un des prétendants à la victoire sur le Tour. On peut clairement voir qu'il n'a pas le niveau pour le gagner».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.