Cyclisme

14 août 2020 09:25; Act: 14.08.2020 11:05 Print

Les dos des coureurs ont morflé sous la grêle

La fin de la deuxième étape du Critérium du Dauphiné a tourné au calvaire pour les coureurs.

storybild

Le dos du coureur belge Tim Declercq en dit long sur la violence de l’orage. (photo: Instagram @tim_declercq)

Sur ce sujet
Une faute?

La montée du col de Porte s’est assimilée à un vrai calvaire pour les coureurs du Critérium du Dauphiné, ou du moins la plupart d’entre eux – seuls les hommes de tête y ont échappé. La deuxième étape de l’épreuve s’est en effet achevée dans des conditions dantesques pour le gros du peloton, un orage de grêle d’une violence inouïe s’abattant sur lui.

Une photo résume à elle seule à quel point ceux qu’on appelle les forçats de la route ont souffert. Elle a été postée par le coureur belge Tim Declercq sur son compte Instagram. Elle montre son dos couvert de marques rouges, souvenirs des grêlons qui tombaient sur lui. «Comme si le Dauphiné n'était pas assez difficile comme ça pour les jambes», a commenté le Belge.

Declercq n’était pas le seul à avoir souffert. L'équipe B & B Hotels Vital Concept a publié sur Twitter une photo du dos de son coureur Maxime Chevalier après ce qu’elle a qualifié d’«attaque d'un peloton de grêlons».

L’équipe Israël Start-Up Nation a parlé de «chaos complet». Elle ajoutait, vidéos à l’appui: «Les coureurs, frappés par des petites balles de ping-pong glacées, ont couru s’abriter».

L’Allemand Tony Martin, lui, a préféré se protéger plutôt que d’affronter les grêlons. Il a fini par s’abriter sous un arbre avec une famille de spectateurs. Il est reparti très retardé et a fini à plus de 33 minutes de son coéquipier Primoz Roglic, vainqueur au sommet du col de Porte.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • AgenceLuxPresse le 14.08.2020 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le directeur sportif de l’équipe FDJ le confie à notre reporter: « Le Pinot est meilleur avec quelques glaçons ».

  • TikTakTikTak le 14.08.2020 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Si c'est sur Instagram, alors cela doit être vrai. Rien que la vérité.

  • Dede le 14.08.2020 09:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est impensable de ne pas avoir arrêté la course ?

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 14.08.2020 19:49 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on est coureur cycliste on a 100% de chance de tombé, de prendre la pluie, la neige, la grêle et de griller au soleil.

  • AgenceLuxPresse le 14.08.2020 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le directeur sportif de l’équipe FDJ le confie à notre reporter: « Le Pinot est meilleur avec quelques glaçons ».

  • Honteux le 14.08.2020 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honteux de les laisser courir dans de telles conditions sans compter le danger que le sol représente du fait qu'il soit glissant.

    • Laurent le 14.08.2020 14:49 Report dénoncer ce commentaire

      Attention, un coureur dopé peut en cacher un autre :-))))))

  • TontoB le 14.08.2020 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    Cela ressemble a certaines reactions a certains dopages

    • TontonB le vrai le 14.08.2020 13:34 Report dénoncer ce commentaire

      Non c'est le réchauffage !!!

    • TontonB le vrai aussi le 14.08.2020 14:56 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez raison tous les deux

    • TontonB veridique le 14.08.2020 17:09 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis aussi d'accord avec vous tous, vive les tontons

  • momo57 le 14.08.2020 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    heureusement ils avaient leurs masques