Mondiaux de cyclisme

22 septembre 2019 17:29; Act: 23.09.2019 14:01 Print

Les Pays-​​Bas gagnent le premier relais mixte

Sans surprise, la sélection néerlandaise a remporté dimanche la nouvelle épreuve des championnats du monde, avec son équipe de trois hommes et trois femmes.

Sur ce sujet
Une faute?

Premier titre pour les Pays-Bas: l'équipe néerlandaise a remporté le contre-la-montre relais mixte, une nouvelle épreuve en ouverture des Mondiaux britanniques de cyclisme sur route, dimanche, dans le Yorkshire. Déjà champions d'Europe le mois passé, les Pays-Bas ont dominé la course, disputée par trois hommes dans le premier tour de circuit, puis trois femmes dans le second tour, sur des routes glissantes, parfois détrempées.

Vainqueurs de 22 secondes sur l'Allemagne, l'autre favorite au départ du circuit de Harrogate, les Néerlandais ont creusé l'écart sur le premier tour, avec Jos van Emden pour moteur du trio comprenant aussi Koen Bouwman et Bauke Mollema. Les Allemands, en retrait malgré la présence de Tony Martin et Nils Politt, ont passé le relais en retard (33 sec). Lisa Brennauer et Lisa Klein ont réduit l'écart dans le second tour, sans inquiéter toutefois Lucinda Brand et Riejanne Markus, titrées avec Amy Pieters.

Une crevaison qui a retardé Elisa Longo Borghini, l'Italienne la plus performante, a probablement privé la Squadra du bronze, qui lui a échappé pour quatre secondes. C'est la Grande-Bretagne, avec deux jeunes de 20 ans (Lauren Dolan, Anna Henderson), qui a pris place sur le podium en se classant troisième à 51 secondes. «C'est un exercice très dur, il faut tenir à haute intensité», a commenté Lucinda Brand, approuvée par Bauke Mollema («un effort total»), après cette nouveauté qui a réuni seulement dix sélections nationales.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.