Cyclisme

09 avril 2018 07:23; Act: 09.04.2018 09:10 Print

Paris-​​Roubaix endeuillé: Michael Goolaerts est mort

Le coureur belge retrouvé inanimé durant la course est décédé dimanche dans la nuit à l'hôpital de Lille.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le coureur belge Michael Goolaerts, qui participait dimanche à Paris-Roubaix, est décédé dimanche soir à l'hôpital de Lille, quelques heures après la victoire du champion du monde Peter Sagan. Dans l'après-midi, le jeune Belge (23 ans) avait été retrouvé inanimé sur le deuxième des vingt-neuf secteurs pavés de la «reine des classiques». Il avait été secouru en urgence et héliporté à Lille.

«C'est avec une tristesse inimaginable que nous devons communiquer le décès de notre coureur et ami Michael Goolaerts», a annoncé son équipe Véranda's Willems. «Il est mort dimanche soir à 22h40 à l'hôpital de Lille en présence des membres de sa famille et de ses proches, à qui nous pensons fort. Il est décédé d'un arrêt cardiaque. Toute assistance médicale était inutile», a ajouté le communiqué de Vérandas Willems en précisant qu'il n'y aurait «pas d'autre communication pour donner le temps à ses proches de faire face à cette perte terrible».

Le pronostic vital était engagé pour Michael Goolaerts, secouru pour un arrêt cardio-respiratoire et héliporté au CHU de Lille, avait annoncé en début de soirée le bulletin médical de Paris-Roubaix. Le jeune coureur belge prenait part pour la première fois à Paris-Roubaix.

Un palmarès vierge

Il a été retrouvé inanimé dans le deuxième secteur pavé, près de Viesly, une centaine de kilomètres après le départ de Compiègne. Sur les images TV, le Belge est au sol, les bras en croix, sans autre concurrent à ses côtés.

Michael Goolaerts était passé professionnel en 2014, alors qu'il n'avait même pas 20 ans, dans l'équipe Vérandas Willems. Mais, après un an, il a rejoint la formation espoir de Lotto pour les deux saisons suivantes, avant d'être recruté de nouveau par Vérandas Willems, désormais dirigée par le Belge Nick Nuyens, un ancien vainqueur du Tour des Flandres.

Sans résultat majeur en 2017, le Belge, au gabarit athlétique (1,86 m pour 80 kg) taillé pour les classiques de pavés, avait encore un palmarès vierge de victoire au plus haut niveau. Hormis un succès d'étape, en avril 2016, au Tour du Loir-et-Cher, une épreuve de catégorie inférieure.

Sa dernière course, avant Paris-Roubaix, datait d'une semaine. Il avait pris le départ du Tour des Flandres sans aller jusqu'au bout (abandon) et comptait à son actif 20 jours de compétition en 2018, un peu plus de 3 000 kilomètres en course.

Un précédent en 2016

Le drame rappelle inévitablement le décès d'un autre jeune coureur belge, Daan Myngheer, mort fin mars 2016, à l'âge de 22 ans, après un accident cardiaque survenu en Corse au Critérium international.

Daan Myngheer avait couru l'année précédente pour Vérandas Willems, l'équipe de Goolaerts. Après s'être senti mal, il avait fait un infarctus dans l'ambulance de la course, un véhicule équipé pour les secours, et avait été transporté à l'hôpital d'Ajaccio où son décès avait été constaté deux jours plus tard.

Les hommages se sont multipliés sitôt l'annonce du décès de Michael Goolaerts. Quick-Step, Sky, Mitchelton, Lotto NL, AG2R La Mondiale et d'autres formations ont fait part de leur tristesse, mais aussi des coureurs non engagés dans Paris-Roubaix (Alejandro Valverde) ou fraîchement retraités (Alberto Contador, Fabian Cancellara).

Le président de l'Union cycliste internationale (UCI), David Lappartient, a résumé le sentiment général: «Au nom de l'UCI et de la famille du cyclisme dans son ensemble, je tiens à adresser mes plus sincères condoléances à la famille, à l'équipe et aux proches de Michael Goolaerts, parti trop tôt ce jour».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alain le 09.04.2018 07:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Deux jeunes sportifs qui tombent ce week-end en Football et Cyclisme... Comment des sportifs de haut-niveau peuvent-ils présenter ainsi des anomalies cardiaques?...

  • Pierre le 09.04.2018 08:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Repose en paix.

  • Virenque le 09.04.2018 09:09 Report dénoncer ce commentaire

    Aujourd'hui pour détecter une anomalie cardiaque, votre cardiologue vous fait subir un test à l'effort... sur vélo. Ces dernières années, côté dopage, il y a bien sûr les Sky en Top position, mais les Lotto sont pas mal placés...

Les derniers commentaires

  • Gaston le 10.04.2018 02:56 Report dénoncer ce commentaire

    On lit « avait été retrouvé inanimé ». Pas du tout, des dizaines de ses « collègues » de son âge sont passés à côté en l'évitant. Triste et désolant spectacle.

  • Rumelange le 09.04.2018 11:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    que des personnes n'ayant aucune connaissance en secourisme passent a côté, normal, ils ne feraient que gêner les VRAIS secouriste ( un peu de bon sens !). Reste bien sûr a voir l'origine de ce problème cardiaque. Perso j'ai 2 infarctus myocarde aigu a mon actif, plus un mésenterique. contrairement à ce que certains pensent je ne suis pas sportif donc pas dopé. Ne mélangeons pas, ne lancons pas d'hypothèses stupides et gratuite, en plus diffamatoires pour ce jeune et sa famille. R I P.

  • ben 10 le 09.04.2018 10:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce qui m'interpelle c'est qu'il faut attendre la voiture de l'équipe pour qu il ait des soins.... alors que tout les autres coureurs passent a côté de lui dans l'indifférence...

    • Pedro le 09.04.2018 10:34 Report dénoncer ce commentaire

      Les coureurs ne sont pas des secouristes. Au lieu de créer un bouchon avec 9 personne sur 10 qui n'auraient fait que regarder, l faut mieux dégager la voie pour libérer l'accès aux secours.

    • ben 10 le 09.04.2018 11:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      une personne suffit pour faire un massage cardiaque...

  • Marie-C'est triste. le 09.04.2018 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne fais aucun commentaire...

    • Luxo moi aussi le 09.04.2018 11:37 Report dénoncer ce commentaire

      Toute la famille du cyclisme est en deuil.

  • Virenque le 09.04.2018 09:09 Report dénoncer ce commentaire

    Aujourd'hui pour détecter une anomalie cardiaque, votre cardiologue vous fait subir un test à l'effort... sur vélo. Ces dernières années, côté dopage, il y a bien sûr les Sky en Top position, mais les Lotto sont pas mal placés...