Cyclisme- dopage

20 janvier 2013 12:17; Act: 20.01.2013 12:24 Print

Pas de grand déballage pour Jan Ullrich

L'Allemand n'a pas l'intention d'imiter Lance Armstrong et d'évoquer son passé trouble de coureur.

storybild

Ulrich a expliqué que le passé ne l'intéressait plus. (AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Allemand avait été condamné à deux ans de suspension par le Tribunal arbitral du sport (TAS) en février 2012 pour avoir enfreint le règlement antidopage dans le cadre de l'Affaire Fuentes.

«Je ne vais certainement pas suivre le même chemin qu'Armstrong et parler devant des millions de personnes, même si certains continueront de me le réclamer», a déclaré l'unique vainqueur germanique du Tour de France (1997) au magazine Focus.

Ulrich a expliqué que le passé ne l'intéressait plus. «Je vis dans le présent, et j'en suis très heureux», a-t-il asséné.

(L'essentiel Online/ats)