Tour des Flandres

02 avril 2017 17:12; Act: 02.04.2017 19:58 Print

Philippe Gilbert a réalisé un grand numéro en solo

Le Wallon a remporté dimanche le monument pavé du cyclisme belge, pour la première fois de sa carrière. Il a attaqué seul à 55 km de l'arrivée avant de résister à ses rivaux.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

C'est une énorme performance qu'a réalisée Philippe Gilbert dimanche. Le Belge, en très grande forme en ce début de saison, a remporté dimanche le Tour des Flandres, l'une des deux mythiques classiques pavées. Il s'est imposé en solitaire, après avoir roulé seul en tête de la course pendant la dernière heure. Malgré une très relative baisse de régime dans les cinq derniers kilomètres, il a tenu bon et a franchi la ligne d'arrivée à pied, soulevant son vélo!

Philippe Gilbert a conservé 28" d'avance sur son compatriote Greg Van Avermaert (BMC) et son coéquipier Niki Terpstra. Il s'agit de la première victoire sur cette classique pour le coureur de 34 ans. Troisième du Ronde en 2009 et 2010, il avait jusqu'à présent surtout brillé sur les classiques ardennaises, avec notamment une victoire sur Liège-Bastogne-Liège en 2011, et sur le Tour de Lombardie (succès en 2009 et 2010).

Deux attaques décisives

La course s'est complètement emballée à 90 kilomètres du but, lorsque l'équipe Quick-Step a fait exploser le peloton au premier passage dans le mur de Grammont. Le Flamant Tom Boonen, qui a disputé son dernier Ronde et le Wallon Philippe Gilbert ont accéléré, piégeant les autres favoris Peter Sagan (Bora) et Greg Van Avermaet. Les attaquants, une vingtaine de coureurs, sont rapidement revenus sur les échappées matinales.

Mais ce groupe a encore explosé sur une accélération solitaire de Philippe Gilbert à... 55 kilomètres de l'arrivée dans le mur de Quaremont, un autre lieu mythique de la course. Le maillot de champion de Belgique sur le dos, au milieu d'une foule en délire, le natif de Verviers s'est lancé dans un incroyable numéro. Personne n'a pu le rattraper, même une molle alliance entre Sagan, Van Avermaet et Naesen n'a pas fait le poids face à la puissance de l'ancien champion du monde.

La poisse pour Bonnen

L'idole des foules Tom Boonen, pour son dernier Tour des Flandres, a connu une vraie malchance avec deux incidents mécaniques coup sur coup à 36 km de la ligne d'arrivée. Il a été obligé de laisser filer Peter Sagan, qui lançait une offensive à ce moment-là pour tenter (en vain) de rattraper le leader de la course. Il n'a jamais pu revenir.

La course a aussi été marquée par deux chutes spectaculaires (voir les vidéos ci-dessous). La première est survenue juste après l'attaque en solo de Philippe Gilbert, lorsque le Flamant Sep Vanmarcke (Cannondale), l'un des favoris de la course, a inexplicablement chassé de la roue arrière et s'est retrouvé au sol, entraînant Luke Rowe (Sky) et Maciej Bodnar (Bora) dans sa chute. Puis à 20 km du but, Peter Sagan et Oliver Naesen ont été mis au sol après avoir percuté une barrière, marquant la fin des espoirs des rivaux de Gilbert.

Le résumé de la course

La chute de Sep Vanmarcke

La chute de Peter Sagan et Oliver Naesen

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.