Cycliste décédé

19 novembre 2019 10:34; Act: 19.11.2019 10:54 Print

Poulidor a eu droit à un dernier hommage

L'ancien champion a été enterré mardi matin, dans son village du centre de la France. D'anciennes gloires du cyclisme étaient notamment présentes.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Plusieurs centaines d'anonymes, mais aussi d'anciennes gloires du cyclisme comme Bernard Hinault ou Bernard Thévenet, ont assisté mardi, dans le village de Saint-Léonard-de-Noblat, aux obsèques de Raymond Poulidor, mort mercredi à l'âge de 83 ans. Sous un froid vif et un léger brouillard, les plus fidèles s'étaient massés dès l'aube derrière les barrières barrant l'accès de la collégiale, où 400 à 500 personnes ont pris place pour une cérémonie religieuse mêlant accordéon, évangiles et hommages.

À l'entrée de Saint-Léonard, une grande banderole au-dessus de la route «Merci Poupou», avec photo de Raymond Poulidor, saluait les visiteurs. Au-dessus du porche de la Collégiale, un grand portrait de «Poupou» dans ses vieux jours, mais toujours sur sa bicyclette, faisait un grand geste d'adieu souriant. «Il va nous manquer. C'est sûr, ça fait un grand vide», soupirait Bernard Thévenet, vainqueur de deux Tours de France, saluant un champion «connu de façon intergénérationnelle. Connu par des gens qui ne l'ont pas vu sur un vélo! Ce qu'on peut regretter, c'est qu'il ne verra pas tous les succès de son petit-fils, Mathieu Van der Poel».

Peu après l'arrivée de la ministre française des Sports, Roxana Maracineanu, le cercueil de Poulidor, salué par les applaudissements de la foule, est entré dans l'église, porté notamment par Thévénet et Hinault, au son d'un air d'accordéon qu'il aimait, «Bruyères corréziennes». À l'intérieur de la Collégiale romane, dans le chœur, trônaient deux grandes images (une photo et un tableau) du champion aux prises avec ses deux rivaux historiques, Jacques Anquetil, lors d'un duel mythique des deux hommes au sommet du Puy-de-Dôme, et Eddy Merckx.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Clean le 19.11.2019 11:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un des rares coureur qui n'a JAMAIS accepté de se doper ! respect monsieur Poulidor et condoléances à ses proches !

  • BBlancM le 19.11.2019 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    RIP Poupou

  • marc le 19.11.2019 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on était devant sa maison, grande, mais simple, comme lui

Les derniers commentaires

  • marc le 19.11.2019 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on était devant sa maison, grande, mais simple, comme lui

  • BBlancM le 19.11.2019 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    RIP Poupou

  • Le Togolais le 19.11.2019 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    Poulidor a eu droit à un dernier hommage.....non c'est vrai?Comme toute le monde en somme.

  • Palamunitan le 19.11.2019 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    RIP avec émotions.

  • Clean le 19.11.2019 11:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un des rares coureur qui n'a JAMAIS accepté de se doper ! respect monsieur Poulidor et condoléances à ses proches !