Tour d'Italie

14 mai 2019 17:26; Act: 15.05.2019 13:03 Print

Richard Carapaz s'impose en haut d'une bosse

La quatrième étape du Tour d'Italie a été remportée par le coureur équatorien de la Movistar. Le final escarpé a été émaillé de quelques chutes.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'Équatorien Richard Carapaz (Movistar) s'est adjugé mardi à Frascati la 4e étape du Giro qui a coûté plus de quatre minutes au Néerlandais Tom Dumoulin. Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo) a conservé le maillot rose de leader après cette étape marquée par une chute collective, à 6 kilomètres de l'arrivée.

Principale victime, Dumoulin, vainqueur du Giro 2017, a rallié la ligne, le genou gauche ensanglanté, quasiment en roue libre, à côté de ses équipiers. La chute a morcelé le peloton. À l'avant, un petit groupe s'est disputé la victoire dans un final en montée, sur une pente de 4-5%.

Carapaz a produit son effort à près de 400 mètres de la ligne et a préservé une courte avance sur l'Australien Caleb Ewan. L'Italien Diego Ulissi a pris la troisième place. Dans cette longue étape de 235 kilomètres, l'échappée du jour a réuni un représentant des trois équipes italiennes de deuxième division invitées. Marco Frapporti (Androni), Mirco Maestri (Bardiani) et Damiano Cima (Nippo) ont pris les devants dès la sortie d'Orbettelo pour une très longue échappée.

Une étape favorable aux sprinters

Frapporti et Maestri ont été rejoints après un raid de 225 kilomètres, avant le coup de théâtre causé par un coureur de l'équipe Ineos qui est tombé alors qu'il se trouvait dans les 25 premières positions du peloton. La plupart des rivaux de Roglic, notamment le Britannique Simon Yates, l'Italien Vincenzo Nibali et le Colombien Miguel Angel Lopez, ont cédé une quinzaine de secondes au porteur du maillot rose.

Bob Jungels, pris dans la chute collective, a réussi à revenir sur les meilleurs pour terminer 16e de l'étape, à 18 secondes du vainqueur. Au classement général, le Luxembourgeois grimpe de deux places et intègre le top 10 (9e), à 1'02" du Slovène Primoz Roglic.

Mercredi, la 5e étape s'annonce favorable aux sprinters entre Frascati et Terracina, près des marais pontins du Latium. Le parcours, limité cette fois à 140 kilomètres, se termine par un tour de circuit de 9,2 kilomètres près de la mer Thyrénienne, avec une longue ligne droite finale de 1 500 mètres.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.