Cyclisme

03 avril 2020 21:00; Act: 04.04.2020 16:38 Print

Thomas de Gendt exclu d'un entraînement virtuel

Le coureur belge a été viré de la plateforme de simulation de vélo Zwift, pour sa puissance «surhumaine». Il s'en est amusé sur les réseaux sociaux.

storybild

Le cycliste belge a développé une puissance "surhumaine" selon la plateforme Zwift. (photo: Capture d'écran Twitter @@DeGendtThomas)

Sur ce sujet
Une faute?

De nombreux sportifs gardent actuellement la forme sur des plateformes de simulation de courses de vélo. C'est le cas notamment du cycliste belge Thomas De Gendt, qui a visiblement eu un coup de pédale trop fort pour Zwift, le programme d'entraînement sur lequel il s'entraîne. Alors en pleine séance avec son compatriote Tim Wellens, le vainqueur d'étapes sur les trois grands tours a tout simplement été viré de Zwift pour une «puissance surhumaine». La plateforme virtuelle lui a envoyé le message suivant : «soit vous avez raté votre chance en tant que pro, soit quelque chose s'est mal passé».

Thomas de Gendt s'en est amusé sur les réseaux sociaux en lançant un appel au programme. «J'ai été viré de la course pour mes pouvoir surhumains. Pouvez-vous adapter vos réglages pour moi ?». L'application Zwift, qui utilise un algorithme qui bloque les joueurs qui trichent ou produisent des valeurs irréalistes, a finalement réglé le problème et s'est adapté aux capacités du baroudeur de l'équipe Lotto-Soudal. «Lors d'une petite ascension virtuelle, j'ai décidé de développer la puissance de course. Et d'un coup, j'ai été sorti de la course et j'ai été bloqué, a expliqué De Gendt au Nieuwsblad, précisant encore que les valeurs développés se trouvaient aux alentours de 500 à 550 watts.

Le coureur belge peut donc continuer sa préparation sur home trainer pour le Tour des Flandres, qu'il disputera dimanche 5 avril en version virtuelle. La course, qui remplace la «fête nationale» flamande du vélo qui devait célébrer sa 104e édition ce week-end, mettra aux prises treize coureurs. Dont le vainqueur sortant du Ronde (réel), l'Italien Alberto Bettiol. Mais aussi plusieurs Belges (Remco Evenepoel, Greg Van Avermaet ou encore Wout Van Aert). L'épreuve virtuelle sera diffusée sur la chaîne belge Sporza et sera commentée par son journaliste-vedette Michel Wuyts.

Thomas De Gendt, lui, n'a pas manqué de chambrer les organisateurs de la course. «J'espère que Bkool (ndlr : la technologie utilisée pour le Tour des Flandres virtuel) supportera mes watts». Dimanche, l'épreuve célébrera son premier vainqueur virtuel après une heure de course et verra les coureurs parcourir les 32 kilomètres les uns contre les autres, en franchissant virtuellement le Vieux Quaremont depuis leur domicile.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gaulois le 05.04.2020 00:28 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne mange que des pates et bois de l'eau, rien d'autre. Clean !

Les derniers commentaires

  • Gaulois le 05.04.2020 00:28 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne mange que des pates et bois de l'eau, rien d'autre. Clean !