Tour de France

23 juillet 2018 07:26; Act: 23.07.2018 10:06 Print

Un coéquipier de Froome exclu pour violence

L'Italien Gianni Moscon, de la formation Sky, a été exclu du Tour de France pour une altercation, dimanche, pendant la 15e étape, a-t-on appris de source officielle.

Sur ce sujet
Une faute?

Gianni Moscon s'en est pris à un autre coureur en début d'étape, peu après le départ de Millau. Selon les précisions d'un officiel à l'AFP, l'Italien a tassé un coureur de l'équipe Fortuneo, qui voulait protéger la tentative d'échappée de son leader Warren Barguil et a commis un geste violent. L'incident a été qualifié d'«agression particulièrement grave» et le jury des commissaires a tranché en début de soirée.

«Nous soutenons et acceptons la décision des organisateurs du Tour. Nous aborderons cet incident avec Gianni après le Tour et déciderons si des mesures supplémentaires doivent être prises», a affirmé le manager général de Sky, Dave Brailsford, évoquant un comportement inacceptable et présentant les excuses de l'équipe au coureur de Fortuneo.

Suspendu pour insultes racistes

Dimanche soir, Sky a publié une vidéo sur son compte Twitter montrant Moscon présenter ses excuses «pour ce qui s'est passé aujourd'hui». «Je regrette entièrement mon acte et je voudrais m'excuser personnellement auprès d'Elie Gesbert (...) et auprès de toute mon équipe», dit-il en substance. Moscon, 24 ans, a déjà été crédité de plusieurs incidents par le passé, bien qu'il n'en soit qu'à sa troisième saison dans le peloton professionnel sous les couleurs de Sky.

L'année passée, le Trentin a été suspendu en interne par sa propre équipe, au printemps, après des insultes racistes à l'égard du Français Kevin Reza. En fin de saison, il a été accusé par le Suisse Sébastien Reichenbach, qui avait soutenu Reza, d'avoir provoqué sa chute dans une course en Italie (Trois Vallées Varésines). Mais il n'a finalement pas été sanctionné par la commission de discipline de l'Union cycliste internationale (UCI), qui a rendu son verdict le mois dernier, semble-t-il, faute de preuves.

Moscon s'est mis en évidence l'an passé, tant dans les classiques (5e de Paris-Roubaix, 3e de la Lombardie), que dans la Vuelta, dans laquelle il a travaillé pour Froome. L'Italien disputait son premier Tour de France. Après cette mise hors course, les deux leaders de Sky, le maillot jaune Geraint Thomas et le vainqueur sortant Chris Froome, n'ont plus que cinq coéquipiers (Bernal, Castroviejo, Kwiatkowski, Poels et Rowe).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Luxo le 23.07.2018 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Aprés avoir visionée la vidéo, l'exclusion est totalement justifiée. Par contre les excuses du coureur de la Sky ne me semble pas sincères car son auteur se contente de lire un texte rédigé par le service communication de son équipe. Et j'éspère bien que Nibali dépose une plainte contre X afin que nous connaissions le nom de celui qui à provoqué sa chute.

Les derniers commentaires

  • Luxo le 23.07.2018 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Aprés avoir visionée la vidéo, l'exclusion est totalement justifiée. Par contre les excuses du coureur de la Sky ne me semble pas sincères car son auteur se contente de lire un texte rédigé par le service communication de son équipe. Et j'éspère bien que Nibali dépose une plainte contre X afin que nous connaissions le nom de celui qui à provoqué sa chute.

    • MouarFFF le 23.07.2018 13:34 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pas l'appareil photo d'un spectateur raccrochant son guidon qui a provoqué la chute de Nibali ?