Scandale de dopage

12 mai 2019 20:02; Act: 13.05.2019 10:31 Print

Un cycliste allemand reconnaît des transfusions

L'affaire de dopage autour du médecin Mark Schmidt s'est étendu à l'ancien coureur Danilo Hondo, qui a reconnu avoir fait appel à ses services en 2011.

storybild

Danilo Hondo courait pour l'équipe Lampre au moment des faits qu'il a reconnus. (photo: AFP/Hendrik Schmidt)

Sur ce sujet
Une faute?

Le cycliste allemand Danilo Hondo, vainqueur de deux étapes du Tour d'Italie en 2001, a reconnu dimanche s'est dopé en 2011, via trois ou quatre transfusions sanguines, méthode proposée par le médecin Mark Schmidt, au centre d'un vaste réseau de dopage. «Cela s'est passé en 2011», a avoué Danilo Hondo dans un entretien accordé à la télévision publique allemande ARD. Le champion d'Allemagne 2002 a reconnu avoir accepté en 2011 les propositions de dopage du médecin allemand.

Le docteur Mark Schmidt est au centre d'un vaste réseau de dopage démantelé par les polices autrichienne et allemande, fin février. Il a selon les informations de l'ARD donné le nom de Hondo à la justice allemande, le présentant comme l'un de ses clients. «J'ai fait la pire erreur de ma vie», a regretté Danilo Hondo. Le traitement au cours de cette année 2011, lorsqu'il courait pour l'équipe Lampre, lui a coûté 30 000 euros, qu'il a versés à Mark Schmidt.

Grosse affaire

Les différentes autotransfusions ont eu lieu en 2011 avant Milan-San Remo, avant les classiques belges au printemps et avant le Tour de France, se souvient Hondo. Hondo, 45 ans, était entraîneur national pour l'équipe suisse, depuis septembre 2016. Après ses aveux, la Fédération helvète a mis fin à ses fonctions.

Le réseau d'Erfurt a été démantelé en marge des championnats du monde de ski nordique à Seefeld (Autriche) fin février. L'affaire avait démarré fin janvier, avec les aveux d'un skieur de fond autrichien, Johannes Dürr. L'affaire s'est étendue notamment au monde du cyclisme, avec les aveux des Autrichiens Georg Preidler et Stefan Denifl. Le 20 mars, le parquet de Munich a indiqué qu'en l'état de l'enquête, 21 sportifs de 8 nationalités différentes et de cinq sports étaient impliqués dans le scandale.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Naja le 13.05.2019 13:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a à peine une semaine les journaux allemands sont juré qu'aucun Allemand était concerné. Attendons la suite!

  • Le Kazakh le 13.05.2019 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de dopage dans le cyclisme malheureusement ...

Les derniers commentaires

  • Naja le 13.05.2019 13:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a à peine une semaine les journaux allemands sont juré qu'aucun Allemand était concerné. Attendons la suite!

  • Le Kazakh le 13.05.2019 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de dopage dans le cyclisme malheureusement ...