Dopage

10 octobre 2012 19:32; Act: 11.10.2012 17:03 Print

Un rapport de l'Usada accable Armstrong

L'équipe cycliste US Postal de Lance Armstrong avait «monté le programme de dopage le plus sophistiqué, professionnel et réussi, jamais vu dans l'histoire», a annoncé mercredi l'Usada.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour de France, et l'équipe cycliste US Postal avaient «monté le programme de dopage le plus sophistiqué jamais vu dans l'histoire du sport», a accusé mercredi l'Agence américaine antidopage (Usada) dans un communiqué. Dans ce texte, signé par son directeur, Travis T. Tygart, l'Usada n'épargne pas le coureur texan, multiple vainqueur de la Grande Boucle après avoir vaincu un cancer des testicules et aujourd'hui à la tête de Livestrong, une richissime fondation de lutte contre cette maladie.

Plus de 1 000 pages de documents à l'appui, l'Usada a ainsi parlé de «preuves accablantes» de «l'utilisation, la possession et la distribution par Lance Armstrong de produits améliorant la performance», confirmant «la triste vérité sur la tricherie mise en place par l'US Postal». Ces documents, qui devaient être mis intégralement en ligne par l'Usada dans la journée, sur son site Internet (www.usada.org), ont été envoyés à l'Union cycliste internationale (UCI), à l'Agence mondiale antidopage (AMA) et à la Fédération internationale de triathlon, le sport dans lequel l'ancien coureur texan s'était reconverti après être descendu de vélo. Dénonçant un système monté par «des individus qui se croyaient au-dessus des lois et qui jouent toujours un rôle majeur dans le sport», le patron de l'Usada a notamment précisé avoir obtenu les témoignages sous serment de 26 personnes, «dont 15 coureurs ayant eu connaissance des activités de dopage au sein de l'US Postal».

«La loi du silence brisée»

Parmi ces 15 coureurs, onze étaient d'anciens partenaires de Lance Armstrong, dont Tyler Hamilton, George Hincapie, Floyd Landis, Levi Leipheimer ou encore Frankie Andreu. Dans un communiqué, mercredi, Hincapie, qui a participé à son dernier Tour de France cet été, a pour la première fois officiellement reconnu s'être dopé: «C'est extrêmement difficile pour moi aujourd'hui de reconnaître que durant une partie de ma carrière, j'ai fait usage de substances interdites», a écrit le coureur, qui vient de mettre un terme à sa carrière. Mais «au début de ma carrière professionnelle, il était devenu clair qu'avec l'usage répandu de produits favorisant la performance parmi les meilleurs, il n'était pas possible de concourir au plus haut niveau sans y recourir», s'est-il justifié.

Se félicitant que «la loi du silence» qui entourait la question du dopage dans le cyclisme «soit enfin brisée», M. Tygart a souligné «le courage énorme» dont ont fait preuve les coureurs de l'US Postal «pour s'avancer et dire la vérité».

Programme Vérité et Réconciliation

Le patron de l'Usada a de même appelé l'UCI a un «programme Vérité et Réconciliation» qui permettrait aux coureurs ayant témoigné de ne pas être sanctionnés excessivement. «Permettre à des coureurs comme ceux-ci de témoigner est la seule solution pour démanteler véritablement ce système qui a permis l'ère florissante de l'EPO et du dopage sanguin», a estimé M. Tygart. L'avocat de Lance Armstrong avait critiqué par avance, mardi, ce rapport de l'Usada, accusant l'agence d'avoir agi à la fois «comme procureur, juge, jury, cour d'appel et bourreau» et d'avoir présenté des versions «biaisées, partiales et non contradictoires» des événements.

Armstrong avait été radié à vie fin août du sport de compétition par l'Usada, qui a invalidé tous ses résultats depuis le 1er août 1998, dont ses sept succès dans le Tour de France. La compétence de l'Usada se limitant au territoire américain, il reviendra juridiquement à la Fédération internationale de priver le Texan de ses victoires de 1999 à 2005 dans la Grande Boucle. Fin septembre, l'UCI s'était étonnée du temps mis par l'Usada pour lui fournir le dossier à la base de ses accusations.

(L'essentiel Online/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Racrac le 10.10.2012 21:29 Report dénoncer ce commentaire

    Pour faire vraiment le ménage, il faudrait commencer par l'UCI.

  • claude le 11.10.2012 01:01 Report dénoncer ce commentaire

    Les Frères Schleck font partis des cyclistes dopes ...tous pourris!!!

  • vindulux le 10.10.2012 22:38 Report dénoncer ce commentaire

    L.A. étant indirectement le patron de l'équipe luxembourgeoise avec le directeur sportif J.B. Peut on en déduire que les 2 frères ont bénéficier des mêmes pratiques? Andy qui termine à plus de 15 mn sur une étape de seulement 100 km du tour de chine sans difficulté depuis que J.B. s'est retiré. Voilà le vrai niveau de nos cyclistes du GDL.

Les derniers commentaires

  • Heesprenger le 17.10.2012 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudra peut être demander à M. Dirk Demol qui faisait aussi partie de l'equipe d'Armstrong dans le temps et entretemps chez RSN. Quelle chance de ne pas devoir aller chercher trop loin!

  • claude le 11.10.2012 01:01 Report dénoncer ce commentaire

    Les Frères Schleck font partis des cyclistes dopes ...tous pourris!!!

  • vindulux le 10.10.2012 22:38 Report dénoncer ce commentaire

    L.A. étant indirectement le patron de l'équipe luxembourgeoise avec le directeur sportif J.B. Peut on en déduire que les 2 frères ont bénéficier des mêmes pratiques? Andy qui termine à plus de 15 mn sur une étape de seulement 100 km du tour de chine sans difficulté depuis que J.B. s'est retiré. Voilà le vrai niveau de nos cyclistes du GDL.

  • Racrac le 10.10.2012 21:29 Report dénoncer ce commentaire

    Pour faire vraiment le ménage, il faudrait commencer par l'UCI.

    • Crazy Dog le 11.10.2012 07:07 Report dénoncer ce commentaire

      Pas seulement l'UCI mais dans toutes les organisations de tous les sports.

    • Jean le 11.10.2012 21:30 Report dénoncer ce commentaire

      On n'entend pas beaucoup Monsieur Christian Prudhomme sur cette affaire... il doit encore certainement préparer le xième Tour du Renouveau. Je suis, en fait j'étais fan de cyclisme mais chaque année c'est de pire en pire. Vive le sport amateur finalement.