BGL Ligue

24 février 2021 10:00; Act: 24.02.2021 09:45 Print

Bettaieb de retour après un faux départ en Ukraine

Parti deux semaines en Ukraine, dans l'idée d'y être transféré vers un club professionnel, Adel Bettaieb est finalement revenu à Dudelange, pour finir la saison.

storybild

Adel Bettaieb (g.) terminera la saison avec Dudelange et n'exclut pas d'y prolonger son contrat. (photo: Gerry Schmit)

Sur ce sujet
Une faute?

Adel Bettaieb a bien cru qu'il allait découvrir le monde professionnel cet hiver. L'attaquant de Dudelange s'est envolé il y a deux semaines pour rejoindre le club ukrainien d'Inhoulets Petrove, classé 11e de l'élite du pays. «Dans ma tête, j'y allais pour signer», reconnaît le Franco-Tunisien de 24 ans, que son club avait accepté de libérer. «En tant que coach, mon but est de donner l'opportunité aux joueurs d'aller plus haut», souligne l'entraîneur du F91, Carlos Fangueiro.

Mais après un stage en Turquie avec l'équipe, concluant sur le plan sportif, les négociations ont buté sur des questions financières et familiales. «J'étais prêt à rentrer au Luxembourg, mais j'ai alors été contacté par Vorskla, le club d'Olivier Thill, raconte Bettaieb. J'ai fait un autre essai là-bas. L'entraîneur hésitait, il aurait voulu me voir plus longtemps, mais il n'y avait plus le temps puisque leur championnat reprenait».

Après deux semaines à rebondissements, le joueur formé à Angers a refait ses valises sans regrets pour finir la saison et son contrat à Dudelange. «Je ne suis pas déçu, car c'était mon choix de refuser Petrove, insiste-t-il. Mais je suis ambitieux et j'ai compris que je pouvais aller plus haut». De retour au Luxembourg, il compte peser dans la course au titre. Alors que son équipe a été moins convaincante depuis la reprise, il sera dans le groupe du F91, dès ce soir, contre le Racing.

(Tom Vergez/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Foot X le 24.02.2021 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas pour quelle raison ils vont dans des pays de troisieme categorie! Russie - Ukraine -Pologne et il y en a qui vont meme en Moldavie. Bon sang esseyez de vous faire engager dans des clubs allemands, belges, anglais ou espagnols - pas forcement chez les tout grands mais une deuxieme division espagnole vaut 1.000 fois mieux que la premiere division ukrainienne.

  • Mais merde alors le 24.02.2021 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il fait trop froid pour lui là-bas....

Les derniers commentaires

  • Mais merde alors le 24.02.2021 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il fait trop froid pour lui là-bas....

  • Foot X le 24.02.2021 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas pour quelle raison ils vont dans des pays de troisieme categorie! Russie - Ukraine -Pologne et il y en a qui vont meme en Moldavie. Bon sang esseyez de vous faire engager dans des clubs allemands, belges, anglais ou espagnols - pas forcement chez les tout grands mais une deuxieme division espagnole vaut 1.000 fois mieux que la premiere division ukrainienne.

    • TopsyKrett le 24.02.2021 11:40 Report dénoncer ce commentaire

      @foot x: certes, encore faut-il avoir le niveau

    • nandikass le 24.02.2021 12:00 Report dénoncer ce commentaire

      @foot x pas forcement vrai. La 2eme division espagnole/belge...pas de visibilite pour etre recruté par de meilleurs club en plus la moitie des clubs en faillite alors que les clubs de l'est ou chypre par exemple permettent de se faire voir en europa league et d'etre alors transféré dans un bon club ouest europeen. De plus a l'est la majeure partie des clubs paye pas des salaires de fou mais ils payent sans retard comparé aux 2eme ou 3eme division d'europe de l'ouest.

    • barington Neil le 24.02.2021 13:46 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai vu plusieurs fois Gerson Rodriges avec le Dynamo de Kiev. Ce joueur a un immense talent, mais ses equipiers jouent comme des cacahuetes. Gerson devrait trouver un bon club qui sache le faire grandir, avec Kiev c;est perdu.