BGL Ligue

23 octobre 2020 11:00; Act: 23.10.2020 11:27 Print

Hadji surfe sur la vague de confiance du Fola

Cantonné au banc la saison dernière au Fola, Zachary Hadji renaît avec Sébastien Grandjean sur le banc: il marque en moyenne un but par match.

storybild

Zachary Hadji se sent bien au Fola Esch, qui joue les premiers rôles. (photo: Gerry Schmit)

Sur ce sujet
Une faute?

Le sport propose parfois des curiosités, et le début de saison de Zachary Hadji en fait partie. Cantonné au banc et auteur de deux petits buts la saison passée avec le Fola Esch, l'attaquant franco-marocain de 24 ans est l'une des révélations de l'automne, avec huit buts en autant de matches, dans une équipe à qui tout sourit et qui occupe la 2e place de la BGL Ligue derrière Dudelange.

«Le premier but est toujours le plus dur à mettre et les autres suivent derrière, mais c'est sûr que c'est plus facile de marquer quand on joue, rigole celui qui n'avait été titularisé qu'une fois en championnat, l'an passé, sous les ordres de Jeff Strasser. Quand on ne te fait pas confiance, c'est difficile. Le nouveau staff m'a fait me sentir important dans ce groupe». Un sentiment qui avait manqué jusqu'alors au petit dernier de la famille Hadji - fils de Mustapha, neveu de Youssouf, frère de Samir - au cours de ses pérégrinations.

«Le classement qui m'intéresse, c'est la BGL Ligue»

Passé par la D3 espagnole, la D4 allemande et le Maroc après sa sortie sans contrat professionnel du centre de formation de Metz, Hadji se verrait bien se poser un peu à Esch, avant de retenter l'aventure à l'étranger. Les perspectives de continuer dans un cadre qui lui convient et de participer aux coupes d'Europe enchantent le natif de Saint-Avold.

«On me taquine déjà avec le classement des buteurs, mais le classement qui m'intéresse, c'est celui de la BGL Ligue, insiste-t-il. Je veux vraiment retrouver l'Europe et ça, ce n'est possible qu'ici. À moins de partir en Europe de l'Est, mais ce n'est pas vraiment mon idée».

(Tom Vergez / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Yann le 23.10.2020 11:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo aussi bon joueur que Sam

  • Dede le 23.10.2020 13:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est dans les gênes chez lesHadji, le père, les oncles et les enfants sont tous des footballeurs ont les connais ils sont vénères dans la ville le ballon rond c est leur LIFE

Les derniers commentaires

  • Dede le 23.10.2020 13:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est dans les gênes chez lesHadji, le père, les oncles et les enfants sont tous des footballeurs ont les connais ils sont vénères dans la ville le ballon rond c est leur LIFE

  • Yann le 23.10.2020 11:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo aussi bon joueur que Sam