Football

24 avril 2019 09:00; Act: 24.04.2019 09:29 Print

Le Progrès doit réaliser l’exploit à Dudelange

Le Progrès se déplace à Dudelange mercredi soir pour la demi-finale de la Coupe de Luxembourg. Un match couperet.

storybild

Le Progrès compte sur le réveil d’Aleksandre Karapetian (c.) face à Dudelange, mercredi soir, en Coupe. (photo: Editpress/Gerry Schmit)

Sur ce sujet
Une faute?

Les dirigeants du Progrès espéraient éviter cette situation: jouer une grosse partie de la saison sur un match... de Coupe de surcroît. Mais après la défaite (0-2) samedi face à Dudelange, les hommes de Cyril Serredszum pointent à la 5e place du classement de BGL Ligue, à 4 points de la Jeunesse (3e).

Une véritable déception pour un club dont l’ambition est de figurer régulièrement dans le top 3. L’objectif reste d’actualité, même si le programme s’annonce périlleux avec des chocs face à Strassen, Pétange, le RFCU ou encore la Jeunesse.

Dès lors, le Progrès peut emprunter le chemin le plus court pour se qualifier en Coupe d’Europe. Pour cela, il faudra réaliser l’exploit face à Dudelange, mercredi soir, au stade Jos-Nosbaum.

Le F91 veut gagner avant le grand chamboulement

Une performance que le club avait brillamment réalisée en octobre 2017 (3-3, 7-8 tab), mais c’était au niveau des 16es de finale.

Cette fois, il s’agit de décrocher une place en finale. Avec une attaque en berne depuis deux matches, les coéquipiers de Sébastien Thill devront trouver les ressources pour bousculer une formation dudelangeoise bien plus sereine.

En effet, le leader de la BGL Ligue a creusé l’écart (6 points) sur son dauphin, le Fola, et appréhende le rendez-vous avec moins de pression. Même si une révolution de palais (départ du principal actionnaire) se profile en cette fin de saison, le F91 espère tout gagner, c’est une question de mentalité...

(Saïd Kerrou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.