Football - Ligue des champions

31 octobre 2017 10:23; Act: 31.10.2017 12:13 Print

Bayern et PSG en course pour la qualification

Le club munichois, qui se déplace à Glasgow, et Paris, qui reçoit Anderlecht ce mardi soir, peuvent se qualifier pour le tour suivant. Le Benfica se déplace chez Manchester United.

storybild

Le Bayern l'avait emporté 3-0 à domicile au match aller contre le Celtic Glasgow. (photo: AFP/Christof Stache)

op Däitsch
Sur ce sujet

Le Bayern Munich se rend à Glasgow ce mardi soir, pour affronter le Celtic en quatrième journée de la Ligue des champions. Une victoire permettrait au club bavarois d'entrevoir les huitièmes de finale, mais l'équipe sera privée de deux de ses attaquants-vedettes. Toutefois, l'entraîneur du Bayern Munich, Jupp Heynkes, a affirmé lundi être en mesure de trouver «une solution» pour pallier les absences de Thomas Müller et Robert Lewandowski.

«Il y a une possibilité que nous jouions en 4-4-2. Toutes les équipes ont des moments difficiles avec les blessures mais on trouve des solutions», a déclaré l'entraîneur allemand. Lewandowski souffre d'une douleur musculaire à la cuisse gauche. Le poste de buteur est le seul qui ne soit pas doublé au Bayern, et l'absence du Polonais oblige Heynckes à réorganiser totalement son système offensif.

Paris facile?

Le Paris SG a lui aussi l'occasion de sceller mardi soir sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions, à domicile contre Anderlecht déjà rossé 0-4 en Belgique, mais doit aussi se rassurer dans le jeu. Les Parisiens espèrent en tout cas prolonger leur carton plein nimbé de perfection mathématique en C1 (trois victoires, 12 buts marqués, aucun encaissé), sachant que l'adversaire belge est, de son côté, toujours en quête de ses premiers point et but dans l'épreuve.

Un coup d'œil dans le rétroviseur rappelle toutefois que, étrangement, le PSG n'a encore jamais battu Anderlecht à domicile. Les Belges sont venus faire 1-1 deux fois au Parc des Princes, en 1992, et plus récemment face à la bande à Zlatan (novembre 2013). Et dernièrement, la grosse victoire parisienne à Bruxelles mi-octobre recèle un angle mort: elle ne traduit pas exactement à quel point le PSG a tangué sur le terrain, laissant des espaces béants, s'affichant en équipe coupée en deux, plusieurs fois sauvée par son gardien Alphonse Areola. «Nous avons perdu un peu de possession, mais c'est positif, parce que l'équipe a plus d'options pour attaquer», a souligné l'entraîneur parisien, Unai Emery.

Le Barça, la Juve et ManU visent aussi la qualification

Il est vrai qu'avec sa «MCN», le PSG est armé. Edinson Cavani en est à 15 buts sur ses 14 derniers matches de club, et Neymar à 10 sur 11. Face aux récents matchs ratés de MBappé, Emery pourrait, pour la première fois, choisir de démanteler la MCN afin de faire souffler Mbappé et donner une nouvelle chance à Angel Di Maria, apparu à son avantage contre les Niçois, avec deux passes décisives. Les autres remplaçants de luxe que sont Julian Draxler, Javier Pastore et Lucas, voire le jeune Giovani Lo Celso, pourraient aussi avoir leur mot à dire.

De son côté, le Benfica Lisbonne aura fort à faire à Manchester, où il affronte United. D'autant que les hommes de Mourinho pourraient, en cas de victoire, eux aussi se qualifier pour les huitièmes de finale. Depuis leur victoire au forceps au match aller à Lisbonne (0-1), les Mancuniens ont alterné le froid et le chaud en championnat: une défaite contre le modeste promu Huddersfield (2-1) il y a dix jours, puis une victoire contre Tottenham (1-0) samedi. Ils viseront un quatrième succès en C1 en autant de matches cette saison. Enfin, le Barça et la Juventus peuvent aussi se qualifier dès ce mardi soir, s'ils gagnent respectivement au Pyrée contre l'Olympiakos et à Lisbonne contre le Sporting.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LiNh le 31.10.2017 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    L'entraineur d'Anderlecht Hein Vanhaezebrouck disait ce matin sur France Info que le PSG était l'une, voire la plus grande équipe d'Europe du moment... Cela mérite d'être répété ici ;-)

Les derniers commentaires

  • LiNh le 31.10.2017 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    L'entraineur d'Anderlecht Hein Vanhaezebrouck disait ce matin sur France Info que le PSG était l'une, voire la plus grande équipe d'Europe du moment... Cela mérite d'être répété ici ;-)

    • RamBo le 31.10.2017 13:33 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, et que le PSG se qualifie puisque pour l'instant, l'OM reste le suel club français à avoir gagné la CL. Mais contrairement à Hein, je dirais que le PSG a l'une, voire la plus chère équipe d'Europe :-)

    • LiNh le 31.10.2017 16:08 Report dénoncer ce commentaire

      Hein n'a pas parlé de l'OM. Ce qui semble logique car Anderlecht et l'OM ne jouent pas dans la même cour cette année ;-) pour le budget c'est la tendance. Pas un grand d'Europe n'a le budget de Anderlecht ou de l'OM. Ainsi marche le football ;-)