Europa League - barrages

29 août 2013 20:58; Act: 30.08.2013 10:44 Print

Carton plein belge, zéro pointé pour les Français

Alors que Saint-Étienne et Nice ont été éliminés, jeudi, en barrages de l'Europa League, le Standard, Genk et Zulte ont validé leur billet pour la phase de poules.

storybild

Les Verts peuvent nourrir des regrets car l'adversaire semblait à leur portée. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Trois sur trois pour les clubs belges, zéro sur deux pour les clubs français, tel est le bilan après les barrages de l'Europa League de ce jeudi. Zulte contre Nicosie(1-2), Genk face à Hafnarfjördur(5-2)et le Standard opposé à Minsk(3-1) se sont qualifiés pour les poules, alors que Saint-Étienne, qui a affronté Esbjerg(0-1), et Nice qui a dû faire face à Apollon Limassol(1-0) ont été éliminés. Le club de Saint-Gall, qui compte deux Luxembourgeois, l'entraîneur Jeff Saibene et Mario Mutsch, poursuivra quant à lui l'aventure en Europa League en battant Moscou (2-4).

Les Français sont passés à côté. Battu sur son terrain (0-1), jeudi, par le club danois d'Esbjerg, Saint-Étienne, qui a livré une performance décevante, a été éliminé en barrages de l'Europa League. L'équipe scandinave d'Esbjerg a pris un avantage décisif face à Saint-Étienne à la 73e minute sur un but inscrit contre son camp par le défenseur Mustapha Bayal Sall qui déviait malencontreusement un centre délivré de l'aile droite par Emil Lyng, ancien joueur de Lille (5 matches entre 2008-déc. 2011).

Après Saint-Étienne, Nice doit à son tour dire adieu à l'Europe malgré sa victoire (1-0) face à l'Apollon Limassol, jeudi au stade du Ray, en match retour du barrage d'Europa League. En dépit d'un but inscrit rapidement par Cvitanich (4e minute), le Gym n'a pu renverser une situation très compromise après sa défaite de la première manche (2-0). L'efficacité et le réalisme de Cvitanich (remplaçant au match aller) semblaient avoir placé Nice dans la bonne direction d'entrée de match. Le vieux Ray qui était plein comme un œuf malgré la fermeture pour raisons de sécurité à la demande de l'UEFA de la tribune habituellement dévolue aux visiteurs, ne pouvait rêver meilleure entame à son avant-dernière soirée de foot qu'un Gym grignotant après moins de cinq minutes une partie du handicap de l'aller.

L'Udinese, Stuttgart n'ont pas passé le cut. L'Udinese, encore en Ligue des champions en 2011/2012, a échoué à renverser une situation très compromise après la défaite 3 à 1 concédée contre Liberec, à l'aller sur sa pelouse. Chez les Tchèques, les Italiens ont fait un match nul (1-1) loin de la victoire par trois buts d'écart qui s'imposait. Huitième de finaliste de la C3 la saison passée, Stuttgart, n'a pu que faire 2 à 2 sur son terrain contre Rijeka. Insuffisant pour refaire son retard de l'aller (défaite 2-1).

D'autres ténors présumés ont en revanche tenu leur rang, parmi lesquels le Dynamo Kiev, victorieux des Kazakhs d'Aktobe (5-1, aller 3-2) et le Rubin Kazan qui a disposé de Molde (3-0, aller 2-0). Le tirage au sort de la phase de groupes aura lieu vendredi à Monaco (13h).

Résultats et programme des barrages retour de la Ligue des champions (score match aller)

Jeudi

Sp. Moscou - Saint-Gall (1-1) 2 - 4
Rubin Kazan-Molde FK (2-0) 3 - 0
Dila Gori - Rapid Vienne (0-1) 0 - 3
Dynamo Kiev - FC Aktobe (3-2) 5 - 1
Nordsjælland - Elfsborg (1-1) 0 - 1
Stuttgart - Rijeka (1-2) 2 - 2
Astra Giurgiu - Maccabi Haïfa (0-2) 1 - 1
Trabzonspor - Kukesi (2-0)3 - 1
A. Nicosie - Zulte (1-1) 1 - 2
Alkmaar-Atromitos (3-1) suspendu
Sheriff Tiraspol - Vojvodina (1-1) 2 - 1
Saint-Étienne - Esbjerg (3-4) 0 - 1
Liberec - Udinese (3-1)1 - 1
Besiktas-Tromsø (1-2) 2 - 0
P. Ploiesti-Swansea (1-5) 2 - 1
Feyenoord-Krasnodar (0-1) 1 - 2
Nice-Apollon Limassol (0-2) 1 - 0
Genk-Hafnarfjördur (2-0) 5 - 2
Skënderbeu-Chornomorets (0-1) 1 - 0*
FC Thun-Partizan Belgrade (0-1) 3 - 0
Zalgiris-Salzbourg (0-5) 0 - 2
Francfort-Qarabag (2-0) 2 - 1
Standard Liège-D. Minsk (2-0) 3 - 1
Pasching-Estoril (0-2) 1 - 2
Dniepropetrovsk-N. Kalju (3-1) 2 - 0
Wroclaw - FC Séville (1-4) 0 - 5
Fiorentina - Grasshopper (2-1) 0 - 1
Tottenham - D. Tbilissi (5-0) 3 - 0
Braga - Pandurii (1-0) 0 - 2
Betis Séville - Jablonec (2-1) 6 - 0

*Qualifié aux tirs au but

(L'essentiel Online/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).