Ligue Europa - 16es de finale

27 février 2015 11:00; Act: 27.02.2015 12:01 Print

Une soirée très agitée à Kiev et Rotterdam

Les rencontres entre Kiev et Guingamp, mais aussi entre Feyenoord et l'AS Rome ont été émaillées d'incidents en tribune, jeudi soir.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Le match retour de 16es de finale d'Europa League entre Kiev et Guingamp, jeudi, a été interrompu pendant quelques minutes à un quart d'heure de la fin à cause de supporteurs ukrainiens ayant quitté leur tribune et échangeant des coups avec les stadiers. Alors que le score était de 3-1 pour le Dynamo, qui était qualifié à ce moment du match, des fans du Dynamo Kiev sont entrés sur la piste d'athlétisme qui entoure le terrain. Ils se sont dirigés de façon menaçante vers la tribune où se trouvait la poignée de supporteurs bretons, qui ont immédiatement quitté le stade.

Les joueurs guingampais ont rejoint leur vestiaires, alors que des coups étaient échangés entre supporteurs et stadiers. Les joueurs du Dynamo sont intervenus pour ramener de l'ordre et en moins de dix minutes, le calme a fini par revenir et la partie a pu reprendre.

Divers projectiles sur la pelouse

À Rotterdam, le match entre Feyenoord et l'AS Roma a été interrompu à deux reprises. Les images TV ont montré des supporters lançant des projectiles sur le terrain. L'arbitre Français Clément Turpin a d'abord brièvement arrêté la rencontre en première période suite au jet d'une banane gonflable en direction de joueurs du club italien.

L'ambiance s'est ensuite dégradée peu avant l'heure de jeu suite à l'exclusion du joueur néerlandais Mitchell te Vrede pour un tacle trop appuyé sur Manolas. Des supporters néerlandais ont alors lancé divers projectiles sur la pelouse, forçant l'arbitre à renvoyer les joueurs au vestiaire. Le jeu a repris après une vingtaine de minutes. Des incidents ont également eu lieu à Moscou, où le Dynamo a éliminé Anderlecht (3-1). Des supporters russes ont en effet attaqué au couteau plusieurs de leurs homologues belges.

(L'essentiel/AFP)