Polémique

03 novembre 2017 12:12; Act: 03.11.2017 17:16 Print

Le président de Ferrari menace de quitter la F1

Le patron de la F1, Chase Carey, veut faire de chaque Grand Prix un show à l'américaine. Un souhait qui passe mal chez les responsables de l'écurie italienne.

storybild

Le président de Ferrari, Sergio Marchionne, apprécie modérément les projets du patron de la Formule 1, Chase Carey. (photo: Keystone)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Le président de Ferrari, Sergio Marchionne, a laissé entendre que l'écurie italienne pourrait quitter la Formule 1 au terme de la saison 2020, si le propriétaire depuis fin 2016, le groupe américain Liberty Media, ne modifie pas ses projets.

«Si on change le concept jusqu'au stade où il n'est plus reconnaissable, nous ne voudrons pas rester», a-t-il indiqué. «Nous voulons réduire les coûts, ils sont allés au-delà de la limite du possible», a ajouté celui qui est aussi l'administrateur délégué du groupe Fiat.

Des réserves évoquées lors du GP des États-Unis

Le patron de la F1, Chase Carey, répète à l'envi qu'il veut faire de chaque Grand Prix un show à l'américaine, décrit comme «un petit Superbowl», et envisage l'organisation de 25 courses par saison, au lieu de 20 actuellement.

Présent à Austin lors du GP des États-Unis il y a deux semaines, Sergio Marchionne a notamment évoqué ses réserves avec Ross Brawn, ancien directeur technique de Ferrari entre 1997 et 2006, devenu directeur sportif de la Formule 1 depuis cette saison.

«Ne pas retirer l'ADN de cette discipline»

«La chose la plus importante que j'ai aussi répétée à Ross Brawn, qui a une très longue histoire en F1 et aussi chez Ferrari: défigurer la F1 pour des raisons commerciales est un discours que Ferrari affectionne très peu», souligne-t-il.

«Il faut faire très attention à ne pas retirer l'ADN de cette discipline, son histoire, et ce qui compte pour Ferrari», prévient-il. «Si ces deux choses disparaissent, l'intérêt de Ferrari à rester dans le circuit va diminuer», met en garde Sergio Marchionne.

(L'essentiel/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • 20-100 le 04.11.2017 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi les américains se sentent-ils obligés de déformer tout avec leur culture? En admettant qu'il s'agisse de culture... Ceux qui n'aiment pas la formule 1 n'ont qu'à se tourner vers le championnat américain Indy Car, ainsi tout le monde aura son truc! On ne discute pas pour savoir si l'un est mieux que l'autre, autant satisfaire tout le monde avec 2 formules totalement différentes!

  • GIANNI le 03.11.2017 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    plus de FERRARI = fin la F1

  • effaré le 03.11.2017 23:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Marre des conservateurs ! Qu'ils s'en aillent c'est pas grave Y'as pas que Ferrari, beaucoup d'écuries émergentes prometteuses et c'est tant mieux

Les derniers commentaires

  • 20-100 le 04.11.2017 13:06 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi les américains se sentent-ils obligés de déformer tout avec leur culture? En admettant qu'il s'agisse de culture... Ceux qui n'aiment pas la formule 1 n'ont qu'à se tourner vers le championnat américain Indy Car, ainsi tout le monde aura son truc! On ne discute pas pour savoir si l'un est mieux que l'autre, autant satisfaire tout le monde avec 2 formules totalement différentes!

  • effaré le 03.11.2017 23:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Marre des conservateurs ! Qu'ils s'en aillent c'est pas grave Y'as pas que Ferrari, beaucoup d'écuries émergentes prometteuses et c'est tant mieux

    • Pierre GEORGES le 04.11.2017 12:08 Report dénoncer ce commentaire

      Je pense que d'autres écuries suivront Ferrari.

    • fantômas le 04.11.2017 12:45 Report dénoncer ce commentaire

      mdr,haas par exemple. ça va être sympa de voir les grand-prix sans ferrari ou mercedes

  • GIANNI le 03.11.2017 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    plus de FERRARI = fin la F1

    • Dorimic le 04.11.2017 10:00 Report dénoncer ce commentaire

      Exactement !! Ne pas changer une équipe qui perd !!