Incidents lors de Metz-Lyon

07 décembre 2016 12:03; Act: 07.12.2016 16:11 Print

Un homme interpellé et placé en garde à vue

METZ - L'enquête sur les jets de pétards qui ont blessé le gardien et le médecin de l'OL samedi lors de la rencontre entre Metz et Lyon à Saint-Symphorien, progresse.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

La brigade en charge des violences urbaines a étudié les bandes de vidéosurveillance remises par le club messin qui auraient permis d'identifier l'homme placé en garde à vue. La direction départementale de la Sécurité publique n'a pas confirmé l'appartenance de cet homme au groupe de supporters ultras de Metz, la Horda Frenetik, qui occupe la tribune d'où ont été lancés des pétards.

Ce groupe a condamné «fermement ce geste incompréhensible et stupide» lundi sur sa page Facebook. Interrogé sur une éventuelle demande de dissolution de la Horda Frenetik, l'avocat du FC Metz Guy Reiss a expliqué que cette requête n'était pas du ressort du club. «Une dissolution, c'est l'autorité préfectorale qui doit la solliciter auprès du ministère de l'Intérieur et là il doit y avoir toute une étude d'espèce qui doit être faite pour que le ministère de l'Intérieur accepte la dissolution d'une association.C'est tout un travail de dossier, raison pour laquelle même si nous sollicitons ou si nous souhaitions la dissolution de la Horda Frenetik, ce n'est pas nous qui avons l'initiative d'une telle poursuite», a-t-il précisé.

Anthony Lopes incertain pour Lyon-Séville

Le match de L1 Metz-Lyon, commencé samedi à 20h, avait dû être interrompu d'abord provisoirement vers 20h30, puis arrêté définitivement vers 21h20 par l'arbitre Lionel Jaffredo, après concertation avec les délégués de la Ligue de football professionnel et les pouvoirs publics.

Le gardien de Lyon, Anthony Lopes, a expliqué dimanche sur son compte Instagram souffrir de «surdité traumatique sans conséquence pour (son) avenir». Il est incertain ce mercredi soir pour le match Lyon-Séville de Ligue des champions au Parc OL avec pour enjeu la qualification pour les 8es de finale pour les deux clubs. Lyon doit s'imposer par au moins deux buts d'écart pour rejoindre Monaco et le Paris SG à ce stade de la compétition.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • momo le 07.12.2016 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi le club et les joueurs ni sont pour rien

  • Mdrd le 07.12.2016 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi les membres de la Horda n'ont ils pas empéché le fauteur de troubles de jeter le deuxieme petard ? poruquoi ne l'ont il pas livré aux autorités ? leur reaction 'indignée' n'est qu'hypocrisie..

  • MR le 07.12.2016 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les pétards sont déjà à l'intérieur du stade avant que le match commence

Les derniers commentaires

  • MR le 07.12.2016 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les pétards sont déjà à l'intérieur du stade avant que le match commence

  • Mdrd le 07.12.2016 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi les membres de la Horda n'ont ils pas empéché le fauteur de troubles de jeter le deuxieme petard ? poruquoi ne l'ont il pas livré aux autorités ? leur reaction 'indignée' n'est qu'hypocrisie..

  • jeannot le 07.12.2016 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    les controles a l'entree du stade ne sont pas tres sérieux .

    • Jacky le 07.12.2016 15:59 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne faut pas incriminer une autre personne que les fauteurs de trouble et leur groupe, point barre !!!

    • Florian le 07.12.2016 15:59 Report dénoncer ce commentaire

      Je te mets au défi de trouver des petards lors de fouilles devant le stade ... sans ralentir la foule

    • Mdrd le 07.12.2016 16:25 Report dénoncer ce commentaire

      Les controles aussi serieux soient ils ne permettent pas de fouiller les sous vetements (heureusement).. très facile d'y dissimuler un petard.. ou des petards...

  • momo le 07.12.2016 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi le club et les joueurs ni sont pour rien

    • jean le 07.12.2016 22:07 Report dénoncer ce commentaire

      au contraire.....la sécurité c'est l'affaire de tous !!! ils sont tous responsables....seule des sanctions exemplaires permettront de stopper ces actes

  • Franco le 07.12.2016 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu il prenne un max!