Football en France

08 décembre 2016 14:42; Act: 08.12.2016 16:09 Print

Une tribune fermée à Metz, la Horda écartée

METZ - Le président du FC Metz, Bernard Serin, a annoncé, ce jeudi, la fermeture complète de la tribune Est Basse du Stade Saint-Symphorien jusqu’à nouvel ordre.

storybild

L'entraîneur du FC Metz Philippe Hinscherberger face à la tribune «Est Basse» du stade Saint-Symphorien, samedi lors des incidents face à Lyon. (photo: AFP/Jean-christophe Verhaegen)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que l'enquête progresse après les jets de pétards sur le gardien et le médecin de l'Olympique Lyonnais, samedi, au Stade Saint-Symphorien lors de la 16e journée de Ligue 1, le FC Metz a décidé de prendre des mesures concrètes «pour éviter au maximum que ces événements puissent être à même de se reproduire un jour dans l’enceinte du club» .

Le président Bernard Serin a annoncé dans un communiqué, ce jeudi, «la fermeture complète de la tribune Est Basse du Stade Saint-Symphorien jusqu’à nouvel ordre». Suite à son manque de respect de la Charte des Supporters du FC Metz, «l'association Horda Frénétik n'est plus reconnue comme groupe officiel de supporters».

Vente de billets

Pour rappel, mercredi, un homme a été placé en garde à vue suite au visionnage des bandes de vidéosurveillance. Personne ne sait si cet homme faisait partie du groupe Horda Frénétik et cette association de supporters a condamné «fermement ce geste incompréhensible et stupide» lundi sur sa page Facebook.

Toujours selon le communiqué du FC Metz, des mesures complémentaires au niveau de la vente des billets seront effectives dès à présent. «Les personnes titulaires d’un abonnement en tribune Basse Est seront replacées automatiquement dans une autre tribune du stade ou remboursées de moitié». Dans la tribune Ouest Basse, où se positionnent d'autres supporters ultras, «plus aucun billet ne sera vendu aux guichets du stade ni dans tout autre point de vente». Il faudra désormais passer par la billetterie en ligne en déclinant son identité et son numéro de pièce d'identité».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Graoully le 08.12.2016 15:59 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas incriminer le club et le Président pour ces sanctions, les directives viennent de bien plus haut. Avant la commission c'est sans doute les mesures les plus raisonnables à prononcer pour éviter une ou des sanctions trop lourde. Pour ce qui est des supporters, à force de dépasser la ligne rouge et de refuser le dialogue, malheureusement la mesure semble être logique : les pétards étaient "la goutte qui fait déborder le vase. Personne ne sort grandit ds cette histoire, c'est regrettable.

  • Wullmaus 2 le 08.12.2016 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que on enlève le matricule à metz

  • Anonymous le 08.12.2016 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    c'est déjà difficile à domicile avec les supporters alors sans c'est fini vive la L2 ...

Les derniers commentaires

  • CLAUDE H le 08.12.2016 23:32 Report dénoncer ce commentaire

    Très très bonne décision Président Serin.Il faut commencer par ça avant d'autres mesures,car le peuple grenat commence à en avoir marre d'être la risée de toute la France du football, toutes les chaines de télé n'arrêtent pas d'en parler en boucle tous les jours même en Italie et j'en passe.Notre stade St Symph doit revenir propre surtout si le club va reconstruire enfin sa nouvelle tribune Sud tant attendue depuis la nuit des temps n'est-ce pas Carlo ?Un beau cadeau pour vous EL PRESIDENTE ! Allez courage, ça va aller, le club va repartir de plus belle avec ce nouvel outil de travail.

  • Wullmaus 2 le 08.12.2016 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que on enlève le matricule à metz

  • Anonymous le 08.12.2016 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    c'est déjà difficile à domicile avec les supporters alors sans c'est fini vive la L2 ...

  • Graoully le 08.12.2016 15:59 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne faut pas incriminer le club et le Président pour ces sanctions, les directives viennent de bien plus haut. Avant la commission c'est sans doute les mesures les plus raisonnables à prononcer pour éviter une ou des sanctions trop lourde. Pour ce qui est des supporters, à force de dépasser la ligne rouge et de refuser le dialogue, malheureusement la mesure semble être logique : les pétards étaient "la goutte qui fait déborder le vase. Personne ne sort grandit ds cette histoire, c'est regrettable.

    • panol le 08.12.2016 16:25 Report dénoncer ce commentaire

      et pour ce qui est des supporters de Lyon a l'entree du match on , les sanctionne ou pas pour leurs jet de bouteille en verre sur les gens comme moi qui viennent voir un match de foot avec leur enfants de 14/16 ans , et oui il n'y a pas que les messins a sanctionner!!!