Footballeur accidenté

17 janvier 2020 09:30; Act: 17.01.2020 10:32 Print

Manuel Cabit «rêve de pouvoir remarcher»

Le défenseur messin, gravement blessé dans un accident de la route, le 3 novembre dernier, s'est confié dans une longue interview au «Républicain Lorrain».

storybild

Manuel Cabit, engagé dans un long combat, garde le moral. (photo: Instagram)

Sur ce sujet
Une faute?

Manuel Cabit a entamé un long combat dont il espère sortir vainqueur. Le défenseur grenat, gravement blessé dans un accident de la route, le 3 novembre dernier, sur l'A4, près de Reims, a donné de ses nouvelles dans une longue interview au Républicain Lorrain. L'ex-Ajaccien a rejoint il y a six semaines un centre de rééducation à Strasbourg. Il dit aller beaucoup mieux et être capable de se déplacer en fauteuil roulant. «Je n'ai pas encore de sensations au niveau des jambes», précise-t-il.

Combatif et résolument optimiste, Manuel Cabit confie vouloir se battre et réaliser son rêve, «remarcher». Le chirurgien qui l'a opéré du dos lui a dit que c'était possible, mais qu'il ne pouvait pas le garantir à 100%. «Cela peut prendre du temps, trois mois comme un an, ou plus. Il m'a dit d'être patient et de me battre (...) Je ne baisse pas la tête», a encore indiqué le joueur mosellan.

«Je me dis que je suis toujours en vie»

Entre musculation, séances de kiné et exercices de vélo avec les bras, le néo-Messin a un emploi du temps bien rythmé. Il a confié avoir reçu de nombreux témoignages de soutien, de joueurs de Reims, Strasbourg et Montpellier notamment, ainsi que de l'ex-Gunner Bacary Sagna, sans oublier ses coéquipiers et les dirigeants du FC Metz.

Le latéral gauche est également revenu sur son accident, lors duquel son coéquipier N'Doram se trouvait au volant. «J'ai été conscient du début à la fin. Je me souviens de tout, a-t-il expliqué. Je ne sentais plus mes jambes. Mon frère, qui était dans la voiture, m'a beaucoup aidé, il m'a beaucoup parlé. Je ne fais pas de cauchemar (...) Je me dis que je suis toujours en vie et, bientôt, je serai papa. Le joueur de Guingamp, Nathaël Julan (NDLR: décédé dans un accident le 3 janvier) n'a pas eu cette chance, lui».

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dommage le 17.01.2020 11:01 Report dénoncer ce commentaire

    courage

  • Courage le 17.01.2020 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    Bon courage et bon retablissement. Terrible sanction. Tous mes voeux de bonheur pour le futur papa.

  • cocou le 17.01.2020 14:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi je rêve que tu ne conduise plus jamais

Les derniers commentaires

  • Courage le 17.01.2020 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    Bon courage et bon retablissement. Terrible sanction. Tous mes voeux de bonheur pour le futur papa.

  • cocou le 17.01.2020 14:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi je rêve que tu ne conduise plus jamais

    • june le 17.01.2020 15:52 Report dénoncer ce commentaire

      il ne conduisait pas.....

    • CLAUDE H le 18.01.2020 21:15 Report dénoncer ce commentaire

      c'est l'autre qui conduisait, il ne faut pas confondre , c'est déjà cruel et terrible comme ça , n'en rajoutez pas svp. merci pour lui.

  • Dommage le 17.01.2020 11:01 Report dénoncer ce commentaire

    courage