Football - Ligue 1

22 octobre 2017 16:18; Act: 22.10.2017 16:45 Print

Hinschberger n'est plus coach du FC Metz

METZ - La neuvième défaite en dix rencontres du FC Metz, samedi soir face à Dijon (1-2), a comme prévu été celle de trop pour l'entraîneur Philippe Hinschberger.

storybild

«La situation catastrophique du club grenat, dernier de Ligue 1 avec neuf défaites en dix matches de championnat, a contraint le président du FC Metz à tirer le bilan de ces mauvais résultats», a expliqué le club dans un communiqué. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Comme prévu, une réunion avec le président du FC Metz, Bernard Serin, était organisée ce dimanche après-midi. Et le club mosellan a annoncé, dans la foulée, le licenciement de Philippe Hinschberger. «La situation catastrophique du club grenat, dernier de Ligue 1 avec neuf défaites en dix matches de championnat, a contraint le président du FC Metz à tirer le bilan de ces mauvais résultats», peut-on lire dans un communiqué.

Philippe Hinschberger était arrivé au FC Metz en 2015, avait permis à l'équipe de monter de Ligue 2 en Ligue 1 puis avait maintenu le club parmi l'élite la saison dernière.

Quel successeur?

Les noms de Frédéric Hantz, Frédéric Antonetti, Gabriel Heinze ou encore du sélectionneur du Luxembourg Luc Holtz circulent comme potentiels successeurs du coach lorrain.

Pour l'heure, l’intérim à la tête de l’équipe première est confié à José Pinot, actuel entraîneur de l’équipe réserve.

(Philippe Di Filippo/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TERMINATOR le 23.10.2017 06:55 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas de sa faute si le club a vendu les joueurs cadres à la fin de la saison 2016/2017 ... à quand le limogeage du président et des décisionnaires ????

  • alainet le 22.10.2017 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un grand merci à Mr Hinschberger pour ce qu'il nous apporté depuis son arrivé ,il n'est pas le seul responsable Mr Serin et tout le staff recrutement sont pour quelques choses aussi dans cette débâcle. Espérons qu'il ne se tromperont pas dans le nouveau entraîneur faudra bien qu'il fasse des miracles.Bonne chance au FC METZ.

  • Grenat malheureux le 23.10.2017 07:31 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut être au chômage ou désespéré pour devenir entraîneur du FC Metz en ce moment. Malheureusement le FC Metz n'a jamais encore été aussi mauvais et sans espoir. Il faudrait que les responsable mettent en doute leur politique de recrutement et commencent à penser long terme.

Les derniers commentaires

  • kateb le 24.10.2017 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand je pense qu'il y a de bon jeunes joueurs qu'ils sont sortis de l'école pour aller au chômage ça me fond le coeur et pourtant ils avaient leurs place dans le club de première division dommage mais Metz ne se relèvera plus avec leurs politique actuel

  • dieux le 23.10.2017 17:30 Report dénoncer ce commentaire

    Allez Metz: c'est pas fini,y suffit de croire a son étoile, manque de réussite je dirai la chance reviendra;

  • Jean II le 23.10.2017 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui de beaux salaires pour aucun résultat ! Moi il y a longtemps que je serai viré ...

  • kateb le 23.10.2017 08:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce n'est pas la faute de l'entraîneur sur un terrain mais les joueurs qu'ils ne vallent rien et quand je pense qu'ils gagnent des milliers d'euros par mois ça me fait mal

  • Grenat malheureux le 23.10.2017 07:31 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut être au chômage ou désespéré pour devenir entraîneur du FC Metz en ce moment. Malheureusement le FC Metz n'a jamais encore été aussi mauvais et sans espoir. Il faudrait que les responsable mettent en doute leur politique de recrutement et commencent à penser long terme.

    • La Lorraine restera Grenat le 23.10.2017 12:10 Report dénoncer ce commentaire

      Il est clair qu'une fois de plus l'entraineur sert de fusible ... Et les vrais responsables ne se remettent pas en cause. La direction ne fait rien pour ancrer le club en L1. Chercher les joueurs pas chers en essayant de les revendre plus cher après ne permettra pas au FC Metz de durer en L1.