Erreurs défensives, Panenka

09 février 2018 09:00; Act: 09.02.2018 15:49 Print

Frédéric Hantz va hausser le ton à Metz

Le FC Metz pouvait égayer sa fin de saison avec la Coupe de France. C'est raté! Et cela n'a pas du tout plu à l'entraîneur Frédéric Hantz.

storybild

«Le seuil de patience» de Frédéric Hantz a été atteint face à Caen. (photo: AFP/Frederick Florin)

Sur ce sujet

Le FC Metz avait toutes les cartes en main face à Caen, mercredi soir, en huitièmes de finale. Mais après avoir mené 2-1 à onze contre dix, le club lorrain est retombé dans ses travers de début de saison. Pas très rassurant avant de retrouver la Ligue 1, samedi, face à Montpellier...

Mauvais souvenirs Après le début de match catastrophique à Marseille (6-3), Metz s'est sabordé en fin de match face à Caen (2-2, 2-3 tab). Deux incidents qui rappellent «de mauvais souvenirs» à Frédéric Hantz, inquiet que son groupe ne retrouve ses mauvaises habitudes. «Je ne pense pas que ce soit un mal pour un bien, c'est un mal pour un mal», a ajouté le coach, qui peinait à dissimuler son agacement.

Seuil de patience atteint Le technicien n'a pas voulu s'attarder sur la Panenka manquée par Boulaya, «c'est no comment, je vais en parler avec lui, mais on arrive à mon seuil de patience pour certains joueurs», a-t-il toutefois confirmé. Hantz devrait pousser un sérieux coup de gueule avant le match face à Montpellier, samedi. «J'aurai des choses à dire personnellement à mes joueurs».

Retenir le positif Le maintien en Ligue 1 étant «l'objectif principal», les Grenats devront vite rebondir. «C'est pour ça que je vais communiquer à l'extérieur sur le positif». Nolan Roux continue à marquer, tout comme Ibrahima Niane et le groupe s'étoffe avec le retour de Yann Jouffre. «C'est un grand joueur et le contenu de son match a été très intéressant», s'est réjoui l'entraîneur. L'ancien Lorientais ne devrait toutefois pas être titulaire samedi soir, à l'inverse de Florent Mollet, qui a confirmé qu'il avait le talent pour prendre le jeu en main.

(Philippe di Filippo/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pep le 09.02.2018 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi j’y crois au maintien Allez lutter jusqu’à la der des ders

  • Jean II le 09.02.2018 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honteux ce que Boulaya a fait !!! En fait , il a rien fait ce sera déduit de son salaire !!

  • Marco le 09.02.2018 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    Certains renforts achetés mais mis sur la touche dans leurs clubs précédents......pas pour rien....alors il faut très vite les mettre devant leurs responsabilites et la chance imméritée qui leur est offerte....( Emanuel Rivière par exemple)

Les derniers commentaires

  • kael le 09.02.2018 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La voix ne suffira pas.

  • ben5757 le 09.02.2018 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Certains sont frustrés d’être supporters de Nancy mdr

  • Effe Cémesse le 09.02.2018 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Attendre 5 mois avant d’élever la voix ??

  • Jean II le 09.02.2018 17:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honteux ce que Boulaya a fait !!! En fait , il a rien fait ce sera déduit de son salaire !!

  • ginoboni le 09.02.2018 17:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On s’attarde sur la panenka mais le penalty de rivière c’est une honte