Football Leaks

07 décembre 2016 12:30; Act: 07.12.2016 12:39 Print

Luka Modric aurait caché de l’argent au Luxembourg

LUXEMBOURG - Le joueur du Real Madrid a ouvert une société au Grand-Duché pour minorer son imposition, révèlent des documents des Football Leaks.

storybild

Luka Modric (Real Madrid) aurait ouvert une société au capital de quatorze millions d'euros au Luxembourg. (photo: DPA)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

L’affaire des Football Leaks arrive au Luxembourg. D’après le quotidien sportif espagnol El Mundo, Luka Modric aurait ouvert une société au Luxembourg au moment de son transfert de Tottenham au Real Madrid, en 2012. Baptisée Ivano Sarl, du nom de son fils, elle gèrerait les droits à l’image du joueur croate, selon des documents révélés dans le cadre des Football Leaks.

Ce procédé aurait permis au milieu de terrain d’économiser une grande partie de son imposition sur ces droits à l’image: au lieu des quelque 50% qu’il aurait dû payer en Espagne, il aurait versé seulement 1% grâce à sa société sise rue Robert Stumper, dans la capitale. Luka Modric serait actionnaire de cette société au capital de quatorze millions d’euros et dirigée par sa femme. Toujours selon El Mundo, le joueur croate prend ses conseils fiscaux auprès de la firme Atoz Tax Advisers, à Senningerberg. Une enquête des autorités fiscales espagnoles n’a rien donné, à en croire le quotidien sportif.

Le monde du football est secoué depuis le week-end dernier par une affaire de fuites. Plusieurs vedettes du ballon rond ont été épinglées par ces Football Leaks, notamment Cristiano Ronaldo, José Mourinho ou encore Radamel Falcao.

(sw/L'essentiel avec DPA)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tout le monde fait pareil? le 07.12.2016 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    Tous ne réagissent pas de la même façon: Karim Benzema a choisi de payer l'impôt sur ses droits à l'image en France. Si le français qui joue à Madrid avait choisi de payer ses impôts en espagne il aurait été imposé à 5 % mais il a préfèré payer 33.3% d'impôts en France sur ses 1.64 millons d'€ de gains

  • Richard. le 07.12.2016 13:49 Report dénoncer ce commentaire

    Où est le problème si c'est légal aux yeux du fisc luxembourgeois.Nous sommes un pays souverain et la fiscalité est á la discrétion des gouvernements, avec pour seul cadre contraignant,la TVA,qui est fixée dans une fourchette,négociée,á l'unanimité par les gouvernements de l'UE.

  • Changement nécessaire le 07.12.2016 17:16 Report dénoncer ce commentaire

    Je félicite tous ceux qui luttent pour attraper les fraudeurs. Ces combines, parfois légales, sont par contre immorales. Il est temps de changer tout cela si nous voulons redonner une crédibilité à nos politiciens.

Les derniers commentaires

  • oliebee le 08.12.2016 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    Karim Benzema, qui habite et travaille en Espagne paie des impôts en France par le biais d'une société boîte aux lettres domiciliée à Lyon?

  • matthieublux le 08.12.2016 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    le problème, ce n'est pas de créer une société à luxembourg ou ailleurs pour toucher des droits d'image car c'est légal ( comme avoir un compte à l'etranger). Le problème, c'est de ne pas déclarer cette société et ses revenus au fisc de son pays de résidence.

  • Okyn le 07.12.2016 18:12 Report dénoncer ce commentaire

    Et la plupart des Diables Rouges ont une société au GDL pour leur droits à l'image déjà mentionné par L'Essentiel en 2014... donc pas grand-chose de neuf.

  • lillyblu72 le 07.12.2016 17:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ Richard vous avez raison. Le problème c'est que tous ces moralisateurs ne veulent pas le comprendre. S'il n'y avait pas le tax ruling ou serai le Luxembourg? Et TOUS ces moralisateurs cultiveraient des champs de patates. Ou peut-être ils sont juste jaloux de ne pas gagner des millions?

    • matthieublux le 08.12.2016 08:55 Report dénoncer ce commentaire

      le problème, ce n'est pas de créer une société à luxembourg ou ailleurs car c'est légal. Mais c'est de ne pas déclarer cette société au fisc de son pays de résidence.

  • Changement nécessaire le 07.12.2016 17:16 Report dénoncer ce commentaire

    Je félicite tous ceux qui luttent pour attraper les fraudeurs. Ces combines, parfois légales, sont par contre immorales. Il est temps de changer tout cela si nous voulons redonner une crédibilité à nos politiciens.