Football - Liga

06 juillet 2020 07:52; Act: 06.07.2020 18:35 Print

Antoine Griezmann redonne espoir au Barça

Le FC Barcelone a battu Villareal 4-1, grâce notamment à un but du Français, et revient à quatre points du Real Madrid qui l’a emporté un but à zéro à Bilbao.

storybild

Antoine Griezmann a balayé les doutes sur sa force de résilience ce dimanche avec un magnifique lob. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le bijou de sa renaissance: avec un superbe but pour couronner le beau succès du FC Barcelone 4-1 à Villarreal pour la 34e journée de Liga, Antoine Griezmann a fait taire les critiques et redonné espoir au Barça, qui revient à quatre points du leader Real Madrid, vainqueur 1-0 à Bilbao dimanche.

Au cœur de la polémique malgré lui, après son entrée en jeu à la 90e minute contre son ancienne équipe, l’Atlético Madrid mardi (2-2), Griezmann (29 ans) a balayé les doutes sur sa force de résilience ce dimanche: son magnifique lob plat du pied gauche (45e) a redonné des couleurs au Barça, après le but de Luis Suarez (20e) et le contre son camp de Pau Torres (3e) sur lequel le Français aurait aussi pu marquer, et avant l’ultime réalisation d’Ansu Fati (86e), et remet un peu de suspense dans la course au titre en Liga.

Après la courte victoire du Real Madrid 1-0 à Bilbao grâce à un nouveau penalty de son capitaine Sergio Ramos, le rival Madrilène comptait sept points d’avance avant le déplacement à Villarreal des Catalans, qui se devaient donc de gagner pour garder une once d’espoir de conserver leur titre de champion d’Espagne.

Joyau de Griezmann

C’est chose faite, et avec la manière: un trio d’attaque «MSG» retrouvé, un Lionel Messi très complice avec ses deux partenaires d’attaque sur leurs deux buts, et un Barça qui a sorti la tête de l’eau le temps d’un match, après s’être noyé dernièrement entre les résultats mitigés et les bisbilles de vestiaire. La preuve, avec l’image d’un «Grizi» qui a sauté dans les bras de son capitaine Messi pour célébrer son 9e but en Liga cette saison, tout sourire, après la réduction du score de Villarreal par Gerard Moreno (13e).

«Ils se sont coordonnés de manière extraordinaire, on a forcé leurs défenseurs à se découvrir. On a réussi à progresser sur les côtés et à attirer du monde dans l’axe. C’était exactement ce qu’on voulait. Ils ont fait un très bon match, ils ont beaucoup de qualités. On a terminé ce match satisfaits et eux aussi, j’en suis sûr, parce qu’on a fait un grand match et tout le monde s’est régalé», a savouré l’entraîneur Quique Setién en conférence de presse d’après-match, dimanche soir.

«C’est vrai que c’est dur de le faire entrer ainsi, pour un joueur de son niveau. (…) Mais tu as toujours l’espoir qu’un joueur comme lui peut faire une action ponctuelle qui te permette de gagner le match», s’était justifié Quique Setien après le scandale de mardi, où il n’avait offert que trois minutes de fin de match à un attaquant champion du monde du calibre de Griezmann.

Zidane, «fatigué»

Real Sociedad, Getafe, et désormais Bilbao: lors de ces trois matches-clés, les Madrilènes ont fait jouer leur froid réalisme par leur indéboulonnable capitaine Sergio Ramos (34 ans), auteur dimanche de son 10e but de la saison en championnat d’Espagne (73e), et qui emmène dans son sillage la Maison blanche vers un 34e titre de Liga de son histoire.

«Je suis fatigué. On dirait que tous les matches que l’on gagne, c’est uniquement grâce aux arbitres. Il faut respecter ce que font les joueurs sur le terrain. L’arbitre est allé revoir l’action, et il a sifflé penalty parce qu’il y avait penalty», a sèchement relevé Zidane en conférence de presse d’après-match.

Pour Zinédine Zidane, qui s’obstine à répéter que son équipe «n’a encore rien gagné» et à égrainer le nombre de matches restants en les qualifiant de «finales», le déplacement dans cette cathédrale San Mames à huis clos représentait la dernière grosse affiche avant une fin de calendrier en pente douce, contre Alavés, Grenade, Villarreal et Leganés.

Sans Eden Hazard (touché à sa cheville droite) et Raphaël Varane (préservé après son choc aux cervicales jeudi contre Getafe), le Real a tout de même enchaîné une 7e victoire en sept matches depuis la reprise, pour poursuivre sa marche vers le titre.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Amateur le 06.07.2020 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    4-1, mais c'est bien grace UN SEUL but de griezman que le club gagne le match.... quel article!

  • benvoyons le 06.07.2020 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quel titre bonimenteur grâce à griezman pardon mais le foot c est pas onze joueurs qui gagnent et perdent ensemble ramener à des individus fausse complètement ce sport faites jouer des pseudo stars cr mess.. seules on va rigoler et s emmerder joyeusement en 10 mn

  • Nuance le 06.07.2020 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Le Barça ne revient pas à 4 points, il se maintient à 4 points, nuance ! Le Real n'a pas perdu et a pleinement son destin en mains, ce qui n'est pas le cas du Barça qui doit compter sur 2 mauvais résultats du Real pour passer devant.

Les derniers commentaires

  • Le Catalan le 07.07.2020 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @au catalan: le seul argument des madrilènes cette année ce sont ces fameux 2 penalties sur Varane lors du Clasico. OK admettons, 2 points perdus, mais on en parle de tous ceux offerts au réal, ne serait-ce que les matchs depuis la reprise, histoire de leur offrir la Liga sur un plateau? Le réal a toujours été le club le plus favorisé en Espagne (il y a eu Franco, le PP, le roi et maintenant les arbitres). Sans "coup de pouce" le réal aurait à peine la moitié de son palmarès. Et ce virus a même atteint l'Europe (bizarre d'ailleurs que le réal ne passe pas les quarts depuis l'arrivée du VAR, non ?) . Ce que le Barca a gagné ces dernières années, c'est grâce à une génération en or (Puyol, Messi, Xavi, Iniesta etc...) qui n'est pas prête de se renouveler.

  • Au catalan le 06.07.2020 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La Barca devait être battu à Barcelone contre le Réal si l'arbitre avait sifflé 1 des 2 penaltis sur Varane. L'ADN du Barca c'est de mettre la pression sur les arbitres pour être favorisé et cela marche depuis 10 ans, mais cette année ce ne sera peut-être pas suffisant.

  • Giroud 4 Ever le 06.07.2020 17:24 Report dénoncer ce commentaire

    Benzema l’aurait envoyé dans les nuages. Dès qu’il est à plus de trois mètres du but ça devient compliqué.

  • titi le 06.07.2020 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    enfin........Grizou...

    • Kango le 06.07.2020 12:10 Report dénoncer ce commentaire

      Avec ce but il dépasse le solde de but marqué par Dugarry avec le Barca

  • BeBe le 06.07.2020 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin, heureux pour lui. On attend le but d'Eden d'ici 6 à 12 mois, si il ne se perd pas dans un fast food