Football - Premier League

06 décembre 2019 09:30; Act: 06.12.2019 15:19 Print

Arsenal touche le fond à domicile contre Brighton

Les Gunners n'ont plus gagné en Premier League depuis deux mois. Et leur niveau de jeu a réellement de quoi inquiéter...

storybild

David Luiz, Mesut Özil et les Gunners ne savent plus à quel saint se vouer...

Sur ce sujet
Une faute?

Arsenal a touché le fond: battu 1-2 par Brighton jeudi, il ne sera pas parvenu à remporter la moindre victoire en deux mois en championnat d'Angleterre, enregistrant sa 4e défaite de la saison pour le premier match à l'Emirates Stadium du manager intérimaire Freddie Ljungberg. Mais au-delà de la défaite, c'est bien le niveau de jeu actuel des Gunners qui inquiète. Le choc psychologique du remplacement d'Unai Emery, par Freddie Ljungberg, n'a clairement pas eu lieu.

En première période, les Gunners ont été inférieurs dans tous les compartiments du jeu (nombre de tirs, possession, pourcentage de passes réussies, domination territoriale) et ont logiquement concédé le premier but sur une série de trois duels perdus qui ont profité à Adam Webster (36e).

La rentrée en jeu de Nicolas Pépé dès le début de la seconde période, à la place du jeune Joe Willock, a dynamisé le secteur offensif des Gunners, surtout décidés à être plus combatifs. L'égalisation est arrivée en cinq minutes, sur une tête de Lacazette et une mauvaise sortie de Mat Ryan (1-1, 50e).

«L'équipe a besoin d'une victoire»

La suite de la rencontre a été débridée et folle, assez comparable à d'autres performances d'Arsenal cette saison, marquées à la fois par une certaine qualité offensive et une désorganisation tactique surprenante à ce niveau. Signe de cette fébrilité, le Français Neal Maupay, déjà dangereux en première période, a failli redonner l'avantage à Brighton (61e). Il a été plus chanceux dix minutes plus tard, en devançant de la tête David Luiz (80e) et en donnant un avantage définitif à son équipe.

«Bien entendu, c'est décevant, a reconnu Freddie Ljungberg. Nous n'avons rien montré en première période. Nous avons été très passifs, il n'y a pas eu assez de mouvement. Cela était dû à un manque de confiance. On semblait effrayés avec le ballon. Nous avons fait un changement tactique à la pause et avons été mieux pendant vingt minutes en seconde période. On ne peut pas se permettre de jouer seulement une moitié de match. L'équipe a besoin d'une victoire pour retrouver de la confiance».

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sylvie le 06.12.2019 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    En tant que supporter de Manchester United, ça ne me dérange absolument pas, au contraire. United a ainsi dépassé Arsenal et Tottenham, qu'ils avaient battu le 4.12. de 2-1, au tableau.

Les derniers commentaires

  • Sylvie le 06.12.2019 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    En tant que supporter de Manchester United, ça ne me dérange absolument pas, au contraire. United a ainsi dépassé Arsenal et Tottenham, qu'ils avaient battu le 4.12. de 2-1, au tableau.