«Gilets jaunes»

06 décembre 2018 13:58; Act: 07.12.2018 16:16 Print

Trois nouveaux matches reportés en Ligue 1

Au moment où la France est secouée par le mouvement social des «gilets jaunes», trois matches de football ont été annulés jeudi, en plus des deux déjà reportés la veille.

storybild

Le PSG, entre autres, ne jouera pas ce week-end en championnat. (photo: AFP/Patrick Hertzog)

Sur ce sujet
Une faute?

La Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé jeudi, le report des matches de championnat Monaco-Nice, Saint-Étienne-Marseille et Angers-Bordeaux, initialement prévus vendredi, samedi et dimanche, après des annonces similaires concernant PSG-Montpellier et Toulouse-Lyon, samedi, en plein mouvement des «gilets jaunes». Le derby du sud-est, l'affiche du dimanche soir et le match entre Angevins et Bordelais sont donc les troisième, quatrième et cinquième victimes de la crise sociale qui secoue la France, depuis plusieurs semaines. Ils ont été reportés «à la demande du gouvernement princier de la Principauté de Monaco et en lien avec la Préfecture des Alpes-Maritimes», «à la demande de la Préfecture de Loire» et «à la demande de la Préfecture de Maine-et-Loire».

Sur les dix matches initialement programmés ce week-end pour le compte de la 17e journée du championnat de France, la moitié a ainsi été frappée d'un report, avec PSG-Montpellier, Toulouse-Lyon, Monaco-Nice, Saint-Étienne-Marseille, et le dernier en date Angers-Bordeaux. La commission des compétitions de la Ligue «fixera ultérieurement la date» des rencontres comptant pour la 17e journée de L1.

Vers un report général?

La Ligue ne mentionne à aucun moment les différentes manifestations des «gilets jaunes» prévues ce week-end. Mais, selon le quotidien local Nice Matin, les forces de police en mesure d'être affectées sur le match à Monaco seraient insuffisantes pour assurer la sécurité de la rencontre. Traditionnellement, les supporters niçois rejoignent Monaco en scooter dans un long cortège encadré par les forces de l'ordre.

Mardi, la préfecture de police à Paris avait expliqué que PSG-Montpellier avait été reporté, «afin de pouvoir mobiliser l'ensemble des forces à sa disposition sur les services d'ordre en lien direct avec les éventuelles manifestations revendicatives qui se dérouleront sur Paris, le samedi 8 décembre». «Peut-être toute la journée sera-t-elle annulée, car il faut se poser la question de l'équité», s'est demandé dès mardi, le président de l'OL, Jean-Michel Aulas.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.