Sport et politique

03 février 2019 16:24; Act: 03.02.2019 16:35 Print

Donald Trump s'est lancé dans un éloge du football

Critique vis-à-vis du football américain, jugé trop violent, le président américain a loué le «soccer», un sport longtemps impopulaire dans son pays.

storybild

Donald Trump avait reçu Gianni Infantino à la Maison-Blanche le 28 août 2018. (photo: AFP/Mandel Ngan)

Sur ce sujet
Une faute?

En ce dimanche de Super Bowl, Donald Trump a reconnu qu'il aurait du mal à voir son fils cadet, Barron, jouer au football américain, en raison de la violence de ce sport, et qu'il était content de le voir s'épanouir en pratiquant le «soccer», nom américain du football. Lors d'une interview diffusée sur CBS à quelques heures de la finale du championnat de football américain (NFL), le président s'est vu demander s'il laisserait son fils Barron, 12 ans, jouer à ce sport populaire aux États-Unis, mais de plus en plus critiqué à cause de sa violence et des commotions cérébrales que subissent les joueurs.

«C'est une très bonne question. C'est très dur comme question. S'il le voulait, oui. Mais est-ce que je le pousserais vers ça? Non», répond Donald Trump. «En fait, il fait beaucoup de soccer, il aime ça», poursuit le président. «Beaucoup de gens, dont moi, pensaient que le football ne marcherait jamais dans notre pays, mais ça s'implante rapidement», développe-t-il dans un rare hommage dans la bouche d'un président américain au «soccer». Le football a longtemps été considéré comme un sport pour femmes et enfants aux États-Unis.

Donald Trump a personnellement milité pour que les États-Unis organisent la Coupe du monde de football 2026 avec leurs voisins mexicain et canadien. Après l'attribution du Mondial-2026, il avait expliqué que la Coupe du monde était «peut-être le plus grand événement sportif au monde». La NFL est régulièrement critiquée pour sa gestion des cas d'encéphalopathie traumatique chronique, diagnostiqués chez des centaines d'anciens joueurs et associés à la répétition des chocs à la tête. «C'est un sport dangereux. Les casques sont bien meilleurs mais cela n'a pas réglé le problème», a jugé Donald Trump dimanche.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Oooohhh! le 04.02.2019 14:17 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien la première fois qu'il a raison!

Les derniers commentaires

  • Oooohhh! le 04.02.2019 14:17 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien la première fois qu'il a raison!