Football écossais

13 décembre 2018 14:34; Act: 13.12.2018 16:37 Print

Accro au jeu en ligne, un footballeur s'arrête

Attaquant du Celtic, Leigh Griffiths a plongé dans l'enfer des paris. Il a choisi d'interrompre sa carrière pour intégrer une clinique spécialisée.

storybild

Griffiths a décidé de soigner son addiction au jeu. (photo: AFP/Andy Buchanan)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour le prochain Old Firm, le traditionnel derby de Glasgow, qui aura lieu le samedi 29 décembre, le Celtic sera privé de Leigh Griffiths (28 ans) pour affronter les Rangers. Auteur de deux buts cette saison, l'attaquant a choisi de mettre sa carrière entre parenthèses pour soigner son addiction au jeu.

Si Brendan Rodgers, son entraîneur, s'est borné à évoquer «des problèmes personnels» pour justifier l'absence de son joueur, les médias britanniques, en recoupant plusieurs sources concordantes, vont plus loin, évoquant pour leur part une addiction au jeu (paris en ligne) qui l'a convaincu d'intégrer un établissement spécialisé pour y entreprendre une thérapie.

«Il a atteint un point où il doit se battre»

«Leigh a eu un certain nombre de problèmes hors des terrains, devait reconnaître Brendan Rodgers, très proche de son buteur. Heureusement, il est soutenu et ce n'est plus une faiblesse d'en parler aujourd'hui. Il a atteint un point où il doit se battre et nous, nous devons lui offrir toute l'aide professionnelle dont il peut avoir besoin». Le fait qu'en Écosse, plusieurs ligues ainsi que la Coupe soient sponsorisées par des sociétés de paris, ne contribue évidemment pas à créer un environnement sain.

Arrivé au Celtic en 2014 en provenance de Wolverhampton, Griffiths, qui compte 17 sélections (4 buts) avec l'Écosse, a connu des derniers mois compliqués, marqués par une succession de pépins physiques. Il avait terminé l'exercice 2017/2018 avec 9 buts à son compteur.

(L'essentiel)